éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
deux doigts de lumière
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Guy Coda
 
Présentation
Un jeune peintre parisien en proie au doute et au découragement décide de s'isoler quelques jours dans une maison prêtée par des amis, au coeur de la campagne bourguignonne. Une fois passée l'euphorie des premiers instants, les choses, dans un contexte incertain peuplé de fantasmes et d'interrogations, vont se compliquer pour lui et là où il croyait trouver repos et détente va se dessiner une suite d’événements aux conséquences inattendues… Métaphore sur les risques de l'engagement total dans les voies de la création, cette histoire qui balance entre réalisme et fantastique nous conduit, non sans une certaine dose d'humour, à sa juste conclusion.
Extrait du livre
La chaleur était étouffante et il avait du mal à trouver le sommeil. Bien que la fenêtre fût grand ouverte, l'air était immobile, épais et collant. Wilfried se sentait comme un haricot immergé dans un tas de coton gorgé d'eau chaude et il avait l'impression qu'il allait se mettre à germer. Il s'endormit finalement d'un sommeil pesant, entrecoupé de cauchemars. Un craquement du parquet le réveilla ; bien que le bruit fût léger, son subconscient inquiet l'avait capté. Il se redressa sur un coude et tendit l'oreille : il lui semblait entendre maintenant le bruit d'une respiration. La pièce était plongée dans l'obscurité. Il jeta machinalement un oeil vers le cadran luminescent du réveil. Une heure vingt. Le bruit avait cessé. « Merde, encore un cauchemar ! » Il n'avait pourtant plus touché à l'Épineuil depuis sa cuite de l'autre soir. Au moment même où il allait se redormir, une bouffée de peur le prit à la gorge : une silhouette venait de passer devant l'ouverture plus claire de la fenêtre, trop vite pour qu'il ait eu le temps de l'identifier. Pris de panique, il se retourna violemment vers la table de nuit et chercha avec fébrillité l'interrupteur de la lampe de chevet ; il ne réussit qu'à la faire tomber sur le sol où elle se brisa dans un bruit de verre éclaté. Il allait se mettre à hurler quand quelque chose d'inattendu l'en empêcha ; une voix, une voix familière l'appelait par son nom : « Wilfried, n'aie pas peur, c'est moi ! » Le poids d'un corps qui s'allonge sur le lit, et ce parfum qu'il reconnaîtrait entre mille, c'était bien elle ! « Alex, mais qu'est ce que tu... » Deux lèvres douces et brûlantes lui fermèrent la bouche. Ils firent l'amour comme s'ils devaient mourir le lendemain puis, légère comme un fantôme, Alex disparut comme elle était venue. Wilfried, saturé de plaisir et de fatigue, s'était endormi.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre