éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
La part du hasard
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Yannick Lorgeoux
 
Présentation
Elohim croyait bien faire, Django devenait amnésique, Paulette en oubliait sa famille, le commissaire Le Bihan rêvait d'une médaille et Drasah tombait de haut.Une galerie de personnages que le hasard n'épargne pas ponctue ce recueil de 10 nouvelles d'hier, d'aujourd'hui et de demain. En suivant le chemin du hasard, Yannick Lorgeoux nous fait partager des tranches de vie, des moments d'émotions subtils et délicats. Employé d'administration, Yannick Lorgeoux signe avec "La part du hasard" un recueil de nouvelles touchant à l'atmosphère poétique.
Extrait du livre
Il n'avait jamais dit à personne ce qu'il avait vu ce jour-là, devant le moulin. Il n'en était pas à son premier coup d'essai, mais cette fois, il en était resté perplexe. En revanche, tous avaient perçu le trouble qui l'avait envahi et Ishvara, avec son espièglerie coutumière, s'en était beaucoup amusé. Il l'avait chahuté, aidé de son compère Shiva. Leur intervention avait quelque peu agacé Elohim mais celui-ci avait rapidement pris conscience que cela détournait l'attention de chacun de l'origine de son émoi. Comme à chaque fois qu'il se sentait perdre contenance, Elohim avait rajusté sa toge blanche qui glissait de son épaule et s'était éloigné sans prononcer un mot. Non, il n'avait rien dit à personne. A vrai dire, il n'entrait pas dans son intention de cacher ce dont il avait été témoin, mais il ne savait comment l'annoncer. Et tant que durerait ce mutisme qui, par la force des choses, devrait cesser, les choses continueraient d'évoluer. Le Maître ne lui pardonnerait pas son outrecuidance et Elohim en était tout à fait conscient. Ses pensées étaient focalisées sur les divers moyens avec lesquels il pourrait annoncer la nouvelle au Maître. Il y pensait sans cesse et savait que le Maître n'aimerait pas apprendre qu'il avait outrepassé ses droits en jouant à l'apprenti sorcier. Pourtant, bien que profondément inquiet, Elohim était fier du résultat. Celui-ci indiquait indubitablement qu'il avait réalisé de sérieux progrès. Mais cela ne constituait pas pour autant un argument recevable, capable de convaincre le Maître de faire preuve d'indulgence. IL n'accepterait aucun compromis. IL était le Maître et en vertu de cette qualité, nul autre que lui ne pouvait faire usage de ses pouvoirs. Dans l'ordonnancement général, chacun se devait de respecter sa place. Elohim ne devait pas et n'avait pas à user de ses aptitudes, aussi brillantes fussent-elles. A l'instar de bon nombre de ses coreligionnaires, Ishvara, Shiva, Quetzalcoatl ou Teutatès, il était un disciple du Maître. Bien qu'Elohim fasse figure d'élève sérieux et discipliné, voire même austère, au milieu des autres qui préféraient le divertissement et la légèreté d'une vie facile, il n'en était pas moins astreint à respecter la règle. Il est vrai que le pouvoir du Maître était incommensurablement supérieur à celui de l'ensemble des disciples réunis. Normal, IL était le Maître.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre