éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le bonheur du voyage
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Philippe Herzog Confrontations Europe
 
Présentation
La France en mal de réformes, l'Europe au milieu du gué… Philippe Herzog nous offre un tableau lucide de la « défaillance politique » qui marque notre temps. Il nous propose de nous « promener davantage » : dans notre histoire pour redécouvrir nos valeurs et être capables de les renouveler ; en Europe et dans le monde pour s'ouvrir aux autres et comprendre les peuples avec lesquels nous forgerons notre avenir. Economiste et militant politique, Philippe Herzog agit pour la transformation du capitalisme européen. Il renouvelle la perspective européenne comme une utopie appelant une nouvelle éthique, de nouvelles formes d'action politiques et des projets novateurs. Cet essai est à la fois un appel et une belle contribution au débat public pour relancer l'Europe.
Extrait du livre
Nous devons faire émerger une société civile profondément renouvelée dans le champ politique. Les entreprises, riches d’une information et d’une expérience mondiales, doivent devenir des acteurs co-responsables d’intérêt général. Les syndicats doivent participer à la gestion et pas seulement revendiquer. Les associations s’interrogent et doivent être interrogées sur leur rôle en politique. Les territoires, hier de simples espaces de vie, doivent se transformer en acteurs collectifs porteurs de projets dans la mondialisation. Nous voulons donc inverser la logique politique : les États doivent renvoyer des pouvoirs aux citoyens et à ces acteurs. L’Union européenne offre un nouveau cadre, un nouvel espace politique et doit se constituer en communauté d’émulation et de coopération. Ce qu’elle a commencé de faire, mais son essor est entravé par la grande tentation du repli national et du conservatisme social. Peut-on agir ensemble sans vouloir partager une culture, former une identité de l’Europe pour l’avenir ? Je ne le crois pas. Chaque culture nationale est percutée par le choc de l’altérité. Pour que celle-ci soit comprise comme une ressource positive, la nation doit changer. Le caractère le plus insolite de la démarche ici proposée est sans doute l’appel aux ressorts de chacun pour aller vers une éthique de responsabilité tournée vers l’altérité. Alors que nos sociétés méconnaissent la culture européenne ou la stigmatisent, nous leur proposons de puiser dans l’héritage pour renouveler les valeurs et fonder une identité beaucoup plus ouverte de l’Europe. Celle-ci doit porter les désirs et les espoirs d’aujourd’hui. Lors des débats constitutionnels, avec des amis allemands, nous avons évoqué « la dernière utopie révolutionnaire ». Une utopie pacifique, ouverte, non tracée d’avance. Après la deuxième guerre mondiale, une utopie s’est réalisée : la création d’une Communauté pour établir une paix définitive entre européens. Aujourd’hui il faut aller plus loin, car les questions de la sécurité et du bien-être sont posées à l’échelle planétaire. Le monde est en pleine croissance, mais les violences et les risques de conflits sont toujours là, et plus encore devant nous. Comment partager le développement, le rendre viable, régénérer l’environnement ? Par quelles mutations des États et du capitalisme ? Comment imaginer et bâtir la solidarité, œuvrer à une alliance des civilisations ? Notre utopie aujourd’hui, c’est une société plurinationale des Européens, exemplaire dans la perspective d’une société mondiale. La confiance reviendra dans une action porteuse de désirs et de promesses constructifs et altruistes.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre