éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
La Rieuse
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Monique Moullé-Zetterström
 
Présentation
Örian mène une vie silencieuse et retirée dans un village de pêcheurs au Nord de la Suède. L’arrivée de Marie, une française excentrique, secoue sa vie et celle de la petite communauté par son rire et ses attitudes provocantes. La jeune femme croit trouver en lui le guide qui la fera aimer de tous, mais le fascination d’Örian pour Marie ne peut se suffire d’une simple amitié. Pensant se jouer de cette relation ambiguë, Marie réveille l’hostilité des villageois et connaît le sort réservé aux étrangères à Klarviken…
Extrait du livre
Surpris, je me rendis compte que mon cœur cognait et que mes jambes tremblaient en arrivant sur la falaise. Je me demandais encore ce que j'allais bien trouver à lui dire lorsqu'elle se retourna. Ce fut comme si je recevais une vague en plein visage, et je m'arrêtai tout décontenancé : elle pleurait ! Elle n'arrêta pas de pleurer en me voyant. Des sanglots silencieux secouaient ses épaules et des larmes glissaient sur ses joues. Elle me regardait bien en face, sans honte, comme pour me faire partager son chagrin. Moi, gêné, désemparé, je ne savais plus que faire. Pleurer au grand jour, sans pudeur, et devant moi, un inconnu ! Je ne comprenais plus rien. Moi qui la croyais si heureuse, je m'étais donc trompé ? Nous sommes restés ainsi plusieurs longues minutes, j'en suis sûr. Elle pleurait aussi totalement et sincèrement qu'elle savait rire, et moi bêtement, je restais planté sur les rochers sans faire un geste. Je sentais comme une grosse boule d'écume me bloquer la gorge et chacune de ses larmes semblait éroder ma cuirasse. Si elle continuait comme ça, j'allais éclater moi aussi, les yeux me piquaient déjà et la panique m'envahissait. Heureusement, ce fut elle qui rompit le maléfice, et, secouant la tête avec accablement, elle murmura dans son étrange suédois qu'elle n'en pouvait plus, qu'ils tuaient sa joie et qu'elle ne pouvait plus rester dans ces vingt-cinq mètres-carrés ! De qui parlait-elle ? Avait-elle des ennuis avec Ivar ? bredouillai-je. - Ivar, Lotta, c'est pareil, explosa-t-elle. Tu sais, ils sont gris, ils sont tristes, ils sont comme la pluie ! Avec elle, il ne faut pas rire, il ne faut pas chanter, et lui, il ne dit rien, il n'ose pas l'envoyer promener ! Tu les connais depuis longtemps, toi, ils ont toujours été comme ça ? Reprenant ma raison je m'assis sur un rocher en face d'elle et grognai que je ne comprenais pas pourquoi elle me demandait ça. Plantant ses yeux bleus, brouillés de larmes dans les miens, elle me regarda sans répondre avec un mélange de reproche et de coquetterie. Elle s'essuya les yeux avec la manche de son anorak et me sourit à travers ses larmes. Puis, avec un profond soupir elle se lança dans une longue explication de ce qu'elle considérait comme insupportable. Les efforts qu'elle faisait pour trouver sa place dans la stuga entre Ivar et Lotta et comment elle sombrait devant leur grogne triste et face à l'entente râleuse entre la mère et le fils. L'absence de geste de tendresse d'Ivar envers elle, à cause de cette pudeur devant sa mère. Les repas insipides de Lotta, invariablement composés de pommes de terre, la radio qu'on n'avait pas le droit d'allumer, ses vêtements qui recevaient critique sur critique… et surtout cette chape de silence qu'on lui imposait, la reprenant sans cesse sur ses fautes de suédois, lui interdisant de rire et de chanter parce que c'était vulgaire ou réservé aux ivrognes ! Elle continuait de pleurer, mais peu à peu la souffrance de son regard se transformait en colère, et elle termina son réquisitoire en frappant des poings un rocher. J'étais abasourdi par cet étalage. Raconter ces détails intimes, comme ça, sans retenue, à un étranger, un homme qu'elle n'avait vu qu'une fois, ça me dépassait complètement. Et pourtant, j'étais heureux et ému.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre