éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Cahiers Albert Cohen n°15, 2005, Ô vous frères humains
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Philippe Zard et Alain Schaffner
 
Présentation
Relire Ô vous, frères humains impose de réfléchir aux conditions particulières de sa genèse, mais aussi aux éclairages fluctuants que viennent projeter ses contextes d’écriture et de réception : le traumatisme d’un enfant juif humilié en 1905 par un camelot antidreyfusard ; la première version de ce récit, en 1945, avec le génocide en arrière-plan ; la reprise et l’amplification du témoignage, en 1972, à une époque où l’antisémitisme semble définitivement hors la loi. Et aujourd’hui ? Comment lire ce texte, à l’heure où des manifestations d’intolérance ont lieu jusque dans les écoles de la République ? Peut-on faire d’Ô vous, frères humains une arme au service de l’antiracisme ?
Extrait du livre
Relire Ô vous, frères humains impose de réfléchir aux conditions particulières de sa genèse, mais aussi aux éclairages fluctuants que viennent projeter ses contextes d’écriture et de réception : le traumatisme d’un enfant juif humilié en 1905 par un camelot antidreyfusard ; la première version de ce récit, en 1945, avec le génocide en arrière-plan ; la reprise et l’amplification du témoignage, en 1972, à une époque où l’antisémitisme semble définitivement hors la loi. Et aujourd’hui ? Comment lire ce texte, à l’heure où des manifestations d’intolérance ont lieu jusque dans les écoles de la République ? Peut-on faire d’Ô vous, frères humains une arme au service de l’antiracisme ? Certes, il est incontestable que la visée humaniste est constitutive, dès l’origine, du projet d’écriture d’Albert Cohen et il est donc légitime de chercher dans cette œuvre de quoi nourrir, sinon une morale, du moins un sens de la fraternité. Il faut toutefois garder à l’esprit tant la complexité du réel que l’ambiguïté des œuvres, qui ne se ramèneront jamais à la simplicité d’un évangile humanitaire. La tâche du critique doit se distinguer de celle du militant, sans se prévaloir d’une quelconque supériorité sur elle. Ô vous, frères humains reste un texte littéraire qui réclame respect, discernement et vigilance ; il nous revient dès lors de le soumettre à un regard distancié, susceptible d’en éclairer les ressorts rhétoriques, les ruses et faux-semblants, les agencements argumentatifs, les soubassements mythographiques - puisque aussi bien c’est dans cette œuvre qu’Albert Cohen donne à lire la scène fondatrice de sa vocation d’écrivain. C’est à ce travail d’élucidation que se livrent, dans quatre études remarquables de précision et de densité, Piotr Sadkowski, Claire Stolz, Anne-Marie Paillet-Guth et Jérôme Cabot. Ces Cahiers n°15 accueillent également les témoignages de Gérard Valbert, critique littéraire, biographe et ami d’Albert Cohen, et de Georges Bensoussan, un des premiers commentateurs de l’œuvre.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre