éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Psychédéclic
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Paul Guiot
 
Présentation
Paul Guiot revisite la S.F. dans un pastiche délirant et décapant. Nous sommes au XXIIIème siècle dans une région de l’Hémisphère Nord. Suite à diverses guerres et catastrophes géopolitiques, un empire militaire, industriel et ultralibéral domine le monde. Bill Psychédéclic et Mireille viennent de réussir un casse pour le moins scabreux dans une banque regorgeant de multi-dollars. Commence alors une poursuite haletante dans un univers délirant où Psychédéclic, casseur, mais surtout poète et humoriste autoproclamé, se promène à l'aise pour le meilleur et pour le rire.
Extrait du livre
La tire de Bill vient de brûler son cinquième feu consécutif et les flics, à bord de leur tout nouveau modèle Poursuite, n’en démordent pas. Les pneus super adhésifs ainsi que l’aspirateur placé en dessous du châssis aimantent le bolide à la route. Bill sent qu’il va se faire avoir par cette ventouse à roulettes. Aucune idée pour se sortir du pétrin. Son talkie-walkie ne fonctionne plus, vu la distance qui le sépare de son sosie. Il lui faudrait une okaze, comme il dit, un truc extérieur qui viendrait à son secours. Pas évident ! En attendant le miracle, le fuyard pousse sa machine dans les derniers tours. La jauge commence à faiblir. Elle voit rouge elle aussi. — Merde ! Quoi faire !? Il saisit un petit tube dans la boîte à gants et avale un médoc, le loufoque. Comme si ça pouvait l’aider dans sa poisse ! Il n’a pas d’eau sous la main, sa gorge est sèche et le cachet reste coincé au niveau de la glotte. Il lui faut saliver un bon coup pour faire passer la pilule. Troisième, quatrième à droite puis tout de suite à gauche. La Poursuite est toujours à ses basques. La circulation s’intensifie. Ça sent le caillot. — Oh non ! Un camion ! Je peux pas le doubler ! Si, tout juste ! Bill se faufile encore jusqu’au blocage final. Les flics sont restés coincés derrière le gros cube, la gueulante en action. Vite, il saisit le gros sac sur le siège convoyeur, ouvre sa portière et se laisse rouler sur l’asphalte. Il cavale, accroupi, se faufile dans le dédale de bagnoles, arrive dans une forêt de jambes humaines, lève le nez en l’air : des calicots, des drapeaux. Il se noie en pleine manif de l’extrême hyper pro machin. Les flics, de leur côté, bloqués derrière ce satané camion, bondissent de leur Poursuite qui stagne à présent sur une taque d’égout. Dans le feu de l’action et par manque d’expérience, le conducteur oublie de couper l’aspirateur de la voiture. Ils voient parfaitement la portière de Bill s’ouvrir. Ils s’élancent au moment où, dans un BAM assourdissant, la taque se fait aspirer et rejoint le châssis de leur voiture, colmatant la bouche de l’aspiration qui commence à siffler comme une dingue en accord avec la sirène. Les deux flics sujets à l’incompréhension se jettent par terre dans un réflexe d’autoprotection. Ils ont peur que la bagnole n’explose par manque de mise au point ou bien ils pensent à l’attentat ou bien imaginez ce que vous voulez. Sur ce, Bill s’enfonce dans la fourmilière. Il sourit. Il est riche. Son sac est plein de dollars : des petits, des gros, des narco-, des nucléo-, des neuro-, des éro-, des chimio-, des plouto-, des... Bref, toutes sortes de multi dollars. Il pousse ses pieds à terre jusqu’à son appartement où l’attend sa complice et copine impatiente. Mireille qu’elle s’appelle. — Toctoctoc, c’est moi ton tocard qui t’ramène des dollars ! — Salut ! Psychédéclic. Alors, t’as le fric ! — Ouais, mais j’ai eu chaud. Et puis, y a un os : la bagnole volée est restée dans l’embout’ et on se retrouve sans tire. — Pas de prob’. T’en achètes une autre. T’es riche maintenant. T’as pas encore compris ? — Tiens, c’est vrai ! Vinguette, j’avais complè-tement oublié ! Bon, fais les valoches, je vais compter le pèze. — Fais ta valoche toi-même, caïd. Et je compte le pèze. — Eh ! Tu me trustes pas ?
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

30.05.2009
Le casse du siècle...! San-Gio...
éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre