éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Les Larmes de Shâ
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Nicolas Chattou-coumbil
 
Présentation
Le monde d'Utopia va connaître un bouleversement profond. Les hommes ont formé des Ethnies pour se sauvegarder de la colère du Dieu Shâ, se plongeant dans les fonds abyssaux. Un nom à cette nouvelle civilisation : Aqua. La planète est recouverte d'eau. Plus personne ne sait si il reste des Terres, et certains en oublient même l'existence. Un homme : Nicas. Des rêves étranges, des songes. Son quotidien lui semble en dehors du temps. Ne comprenant pas où il se trouve. Ne trouvant pas sa place dans cet univers. Une opportunité : servir en tant que Capitaine avec le Commandant Sekth. Vieux loup de mer, et homme réputé.
Extrait du livre
Appareillage 1 Les routes de commerce Cycle I, 1er période. Sur le chemin de l’embarcadère… Je m’apprêtais à embarquer à bord de l’Alcan, un sous-marin commercial commandé par un vieux loup de mer du nom de Sekth. Ayant longtemps navigué pour un homme de mon âge, je n’avais d’ordinaire, aucune appréhension lorsque j’embarquais sur un nouveau navire…Mais là, c’était différent. Il s’agissait du célèbrissime commandant Sekth qui avait navigué sur presque toute la planète, visité les abysses les plus redoutées…affronté de nombreux dangers. Une impatience grandissante montait en moi. J’arrivais sur le quai numéro 3, de la cité de Luxfor dans l’ethnie de Insis. Le kiosque du sous-marin était visible depuis les quais. Deux gouvernails sortaient majestueusement de l’eau. Le poste de pilotage était visible à l’arrière du navire. Ce qui était étrange pour un sous-marin, où elle se situe la plupart du temps vers l’avant. Elle était de forme sphérique, de couleur rouge et ne dépassait pas beaucoup de l’eau. Je descendais les marches du dock, pour rejoindre le quai. Des hommes étaient occupés à charger les soutes de marchandises. A ma gauche, des alcôves vides à l’exception d’une –elle était fermée et abritait une pièce. Sans aucun doute, la capitainerie. Des hommes étaient réunis autour d’un autre. Je m’approchais, essayant de me frayer un chemin pour mon sac, et moi. Un homme, plutôt lourdaud, de grande taille m’empêchait de passer. Il semblait absorbé par le discours qu’on pouvait percevoir. Je lui fis mes excuses en vain. J’insistai… « Excusez-moi… » -« Tu ne vois pas que le commandant est en train de parler ! Frayes-toi un chemin ailleurs, mo Certh*. » -« Je crains de devoir insister… », rétorquais-je tout en essayant de passer. Mais, eu-je à peine finis ma phrase, qu’il me poussa violemment en arrière : « Dégages ! » Contact. Ralentissement. Tout semblait ralentir. Les gens autours de moi bougeaient, mais à vitesse réduite. L’homme qui m’avait bousculé, également. Il m’avait touché… Décalage temporel…Vision restreinte. Basculement…Accélération…contrôle ; ralentissement… Je saisis son bras, et lui décocha un violent coup au menton. Précision ; agilité. Celui-ci tomba à terre. Tout, à présent, était redevenu normal. L’homme, situé au centre, s’approcha de moi. Il était de taille moyenne, assez musculeux. Il portait des vêtements étranges…Un écusson représentant l’Alcan et un “bâton” ornait celui-ci. Je ne saurais dire d’où ils provenaient. Il prit un air sévère, et posa une main sur mon épaule. -« A peine arrivée, que vous vous faîtes remarquer, Nicas. » -« Je suis désolé pour cette entrée…fracassante, Commandant. », répondis-je dans un semblant d’humour. D’un rire léger, presque ironique il me rétorqua : -« Venez avec moi capitaine…Je vais vous présenter mon équipage…ou plutôt, notre équipage. » Des officiers de pont, de plongée et machinerie. Plusieurs dizaines de matelots de diverses origines. Un équipage aux couleurs variées des différentes ethnies : Les présentations étaient faîtes. L’équipage avait l’air de m’apprécier. Car les marins avisés reconnaissent au premier regard celui qui les entraînera dans la mort ou la victoire. Surtout, depuis ma “petite altercation” avec l’un d’entre eux…
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre