éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Dernière Porte
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Claude Zlotzisty
 
Présentation
« "Dernière Porte" est la suite naturelle du devoir de mémoire et remplace la transmission orale qui a existé pendant des siècles pour nous apporter le passé. Ce texte a été écrit à l'occasion des 16 ans de mon fils Pascal (1973), par souci de ne pas nuire à l'esprit du futur Européen qu'il deviendra plus tard. Ce récit a évité les écueils de la passion, de la haine, de la vengeance ; en un mot, tout ce qui pouvait paraître tendancieux, laissant place à l'Histoire.» Claude Zlotzisty
Extrait du livre
« Après le “ petit déjeuner ” du matin, la journée s’organise. Les corvées sont distribuées et bientôt de petits commandos sont formés et acheminés vers la porte du camp. Nous allons travailler à la confection de route autour de Birkenau, casser les pierres et les placer en hérisson pour permettre aux voitures des SS de circuler dans ce no man’s land boueux. Sur le lieu de travail, des Kapos montent une garde vigilante. Pas de repos, il faut travailler, sinon, un coup de gummi rappelle cruellement que nous sommes maintenant des bêtes qui doivent obéir sans lever la tête. Viens midi, retour au bloc 11 où une soupe dans laquelle surnagent quelques épluchures de pommes de terre viendra nous réchauffer. Goulûment, nous nous jetons sur cette pauvre nourriture. Nous faisons connaissance avec une amie qui nous accompagnera tout au long de notre séjour : la faim. Manger sera bientôt notre obsession. Manger, que de rêves, que de désirs inassouvis tout au long des jours où le ventre creux, nous parlons des menus plantureux. L’après-midi, de nouveau, départ en commando, et le soir, harassés, aidant les plus fatigués, nous rentrons au bloc 11. Il faut préciser qu’à toutes les sorties et rentrées dans le camp, nous passons devant l’orchestre qui joue des airs allemands. Le matin, pour partir au travail, nous sommes accueillis par de la musique wagnérienne. Nous avons pris maintenant l’habitude de voir ces hommes jouer quel que soit le temps. Pour accompagner les sorties de commando. Leurs yeux sont toujours aussi tristes et aucun sourire ne fleurit sur leurs visages appliqués, car aucune fausse note n’est tolérée, aucun manquement à la musique n’est permis. Ces hommes ont été sélectionnés dès leur arrivée au camp, et parmi eux, se comptent de grands musiciens. Maintenant, nous trouvons toute naturelle leur présence : ils font partie du décor, de même que les miradors, les SS et les chiens. Le soir, le grand moment de la journée sera l’appel dans la cour du bloc. On va nous compter, nous recompter, sous la pluie, dans le vent, les pieds dans la boue ; nous allons attendre des heures car il faut que tout le camp soit au complet, que rien ne manque pour nous libérer. Et nous attendrons. Les SS, quelquefois, se trompent, on change la forme des rangs, on nous frappe et nous attendrons encore très longtemps. Ensuite, la pitance du soir, une soupe et un morceau de pain avec un morceau de margarine ou une cuillère à café de confiture, en tout cas, nous voulons penser que c’est de la confiture. Et de nouveau nous nous jetterons sur cette nourriture comme des affamés. Plus tard, ce sera l’extinction des feux, blocage dans les lits. En effet, sur les planches, de ce qui nous sert de lit, nous allons nous encastrer les uns dans les autres, pas question de se tourner à droite ou à gauche. Cet amalgame de corps, perclus de fatigue devra uniformément bouger. Chaque geste, chaque mouvement étant ressentit par les autres, c’est ensemble qu’on se tourne à droite ou à gauche. Pas question de se mettre sur le dos, la place manque. De toute façon, cette position nous réchauffe mutuellement, et les couvertures tirées sur nos têtes, c’est en grelottant que nous nous endormirons comme des bêtes. »
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre