éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Ma part de pain suisse
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Javad Zeiny
 
Présentation
Un homme énumère seul dans un lit le décor idéal de son quotidien : un toit, une toilette, un plafond où croient et se multiplient les souvenirs : histoires d’amour raté, destins de cons, vies rêvées et voyages subreptices entrecoupés de lentes tranches de vide. Des journées entières à laisser le corps reposer et l’imagination aller, avec pour seule compagnie, un poisson rouge étouffé dans un dictionnaire. Le bonheur enfin d’un enfermé consentant qui voudrait comprendre la mer.
Extrait du livre
Pour que j’arrive à dormir, il faut que j’en prenne deux, sinon au milieu de la nuit, je serai déjà réveillé. C’est toujours comme ça, on commence à s'habituer et TOP, tout d’un coup il faut changer et recommencer à nouveau. Bon, c’est vrai que c’est excitant de pouvoir changer de temps en temps, mais à mon âge c’est un peu trop. Tout ce dont j’ai besoin maintenant c’est de repos. Rester dans mon lit toute la journée et ne me lever que pour manger ou pisser. Dormir tellement, que je n’arrive plus à me réveiller, jusqu'à ce que je n’aie plus besoin d’oublier. Dormir au moins pendant un mois non, un an, comme ça quand je serai réveillé je ferai remarquer mon absence à tout le monde. Ils croiront tous halluciner en me voyant sur mes deux pieds avec les yeux bien gonflés et une très bonne mine, comme ma grand mère à la fin de sa vie. Elle est devenue tout d’un coup brillante, on aurait dit qu’elle prenait sa douche dix fois par jour, tellement elle était blanche et flasheuse. Mon père disait qu’elle irait sûrement au paradis. A l’époque je crus que le paradis n'était que pour les gens tout blancs. Mais quand elle est morte je suis allé la voir en cachette, tout doucement. La nuit je me suis levé et je suis passé par le couloir dans le noir. Dans sa chambre elle était par terre, on aurait dit qu’elle dormait comme tous les autres soirs. Je me suis approché et j’ai enlevé tout doucement le drap blanc de son visage, elle était noire avec des lèvres grosse comme des baguettes. J’avais 6 ans et depuis, je n’ai plus peur des morts. Ils sont comme s’ils dormaient.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre