éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Philosophie de l'histoire des XIXe et XXe siècle
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Stanislaw Fiszer
 
Présentation
On trouve réunies dans ce volume les communications faites au Colloque international de Nancy, les 15-16 octobre 2010, portant sur La philosophie de l’histoire des XIXe et XXe siècles. Le colloque organisé par le Centre de Recherche sur les Cultures Littéraires Européennes (CERCLE) a eu vocation à rapprocher les historiosophies polonaises et russes dans le contexte de la pensée philosophique européenne en commençant par le slavophilisme et l’occidentalisme, en passant par les théories de progrès et les conceptions eschatologiques, et en finissant par les courants dissidents du XXe siècle opposés à l’idéologie communiste dominante. Il s’agissait d’une part d’étudier les ressemblances et les différences entre la réflexion métahistorique des deux peuples qui ont évolué dans les circonstances historiques parfois très différentes, mais dont les histoires sont étroitement liées. D’autre part, tout en essayant de cerner les relations entre les philosophies de l’histoire et la réalité politique, sociale et culturelle de l’époque, on cherchait à élucider la façon dont les Polonais et les Russes se définissent à la fois les uns par rapport aux autres, par rapport à l’Occident et au monde. Une attention particulière à cette dernière question peut nous permettre de repenser la pertinence des historiosophies polonaise et russe dans le monde contemporain, ainsi que leur apport à la pensée universelle.
Extrait du livre
Le colloque international sur la philosophie de l’histoire des XIXe et XXe siècles (Pologne – Russie –Europe) s’inscrit dans le programme général du CERCLE. C’est au XIXe siècle que les Polonais et les Russes, ont porté leur intérêt sur le sens et la finalité de l’histoire, sur les commencements et l’évolution de la culture, sur la mission historique des deux peuples respectifs. La philosophie de l’histoire qu’on a l’habitude d’appeler l’historiosophie dans les pays en question s’est développée en une étroite relation avec les courants philosophiques analogues en Europe occidentale. Le messianisme romantique, l’hégélianisme, le socialisme utopique, plus tard le marxisme ont été adoptés par les penseurs polonais et russes pour être adaptés aux réalités de leurs peuples respectifs. Parfois ce sont les Polonais qui ont servi d’intermédiaire entre la pensée de l’ouest et de l’est de l’Europe, parfois les Russes. On sait, par exemple, que le jeune Herzen a connu les Prolegomena sur l’historiosophie d’Auguste Cieszkowski avant de connaître la philosophie d’Hegel lui-même. Certains Polonais, au XIXe siècle sujets du tsar, faisaient partie des cercles philosophiques russes. L’un d’entre eux, Jan Jastrzębski, fréquentait les Petrachevtsy et partageaient leurs idées au point de vouloir sacrifier la libération de la Pologne à l’idée de la solidarité entre le peuples.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre