éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Je serai presque pile à l'heure
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Sophie Val-Roussey
 
Présentation
« Au fond, nous ne sommes qu’un couple débutant, des amoureux du week-end, comme il y a des bricoleurs du dimanche. » Lou, jeune femme moderne et indépendante, est une croqueuse d’hommes. Rompue au jeu de la séduction, elle sait exactement en obtenir ce qu’elle veut. Jusqu’au jour où elle tombe sur Mathieu. Tout se passe comme d’habitude, mais cette fois, au petit matin, ils se plaisent encore. En 27 tableaux dessinés comme autant de miniatures, Lou nous fait partager les saisons d’une liaison disséquée à la loupe des sentiments et du quotidien. Dans un style précis et élégant, l’auteur nous rend complice de cette relation amoureuse, où le visage de la tendresse embrasse celui de la séduction.
Extrait du livre
Je serai presque pile à l'heure. J'arriverai avec cette forme de prudence craintive et souriante qui habille les premiers rendez-vous. C'est d'abord à elle que vous me reconnaitrez. Vous n'aurez ensuite qu'à vérifier la couleur de ma robe et la hauteur de mes talons aiguilles que je vous aurai patiemment décrits pour faciliter le premier croisement de regard. Vous vous signalerez par un geste rapide : la main qui vole à hauteur de l'épaule, un sourire des yeux. Je m'installerai près de vous. Nous boirons un verre, et même plusieurs si les bavardages s'accordent assez pour tisser une belle conversation. Nous nous livrerons doucement, et peut-être un peu plus si nous nous sentons bien. Il pourrait même arriver que nous ne voyions pas le temps passer. Je ferai tout pour cela, du reste. Il s'agit, quelque part de me prouver que je plais et en l'occurrence, que je vous plais. Sur mon visage vous lirez donc l'enthousiasme, la joie de vivre, le bonheur d'exister, d'inventer, d'être là quelque part dans le monde et de faire tout pour qu'il soit de plus en plus beau. Vous vous y laisserez prendre. Bien volontiers : vous jouez le même jeu. Vous voudrez vous faire caresser par ce bonheur tranquille, vous voudrez goûter à l'humour de la vie, partager la quiétude et la sérénité de cette joie douce, vous amuser des petites excitations du rire, vous engouffrer dans des conversations sans fin où l'émulation vous emportera dans de grands plaisirs intellectuels. A m'approcher davantage, vous y arriverez fort bien. Tout se passera comme vous l'aurez rêvé. Vous m'enverrez rapidement une autre invitation, pour un dîner, cette fois. J'arriverai timide et toute en beauté, et il y a de fortes chances pour que vous soyez fier, lorsque c'est à votre table que je viendrai m'asseoir, sous les yeux des autres hommes accompagnés par l'arrogance de leurs femmes à ce moment – vous la remarquerez très vite, cette arrogance inquiète des femmes sur mon passage. J'adorerai la soirée, je vous sourirai beaucoup. Vous vous montrerez vous-même, bien évidemment, sous votre meilleur jour. Nous mangerons bien, nous boirons un peu, peut-être même un peu trop. Je vous écouterai avec une attention profonde, et saurai relancer la conversation sur vos convictions, vos passions intimes et en général sur les sujets qui vous sont chers– je sais très bien déceler cela. Je vous dirai des choses qui vous surprendront. Vous me surprendrez de même. Mes yeux pétilleront lorsque vous glisserez, avec vos mots, vers des sujets plus personnels, très personnels. Je vous signifierai alors que la conversation doit s'arrêter là, mais que votre réflexion mérite d'être poursuivie et qu'elle vous emmènera bien plus loin que ce que vous soupçonniez jusqu'alors. Vous rentrerez chez vous bouleversé d'avoir été compris. Plus bouleversé encore de vous être, à votre tour, un peu plus compris. Et surtout incroyablement frustré de n'avoir pas tout dit. De ne m'avoir pas parlé de tout. D'avoir caché vos plus grandes blessures. Et vous vous sentirez le besoin immédiat de vous livrer à moi.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

19.03.2009
Excellemment écrit. Un sujet grave, parce qu'il est au centre de la vie, mais une forme légère, mousseuse, qui donne envie de poursuivre. ANBoichat
19.03.2009
Excellemment écrit. Un sujet grave, parce qu'il est au centre de la vie, mais une forme légère, mousseuse, qui donne envie de poursuivre. ANBoichat
14.05.2009
D'un style très agréable à lire qui nous emporte dans l'univers émouvant des débuts amoureux, arrachant tantôt une larme tantôt un sourire à ses lecteurs, ce premier roman est une véritable réussite. On espère la parution prochaine d'autres livres de Sophie Val-Roussey.
22.06.2009
Je reste totalement ébahi par la plume de S. Val-Roussey. Je trouve son écriture tellement légère, tellement belle, tellement pleine de vie. Je ne connaissais pas S. Val-Roussey (car c'est son 1er roman). Son écriture est tellement vraie que je me suis totalement reconnu dans le personnage de Lou.
éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre