éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
La parenthèse
Ajouter ce livre à mes favoris
 
François-Marie Noble
 
Présentation
Au regard des autres, il avait tout pour être heureux : un foyer, de l'argent, une situation, la santé et la notoriété. Pourquoi alors un ouragan balaya-t-il sa vie ? Parce qu'il était simplement sur le point de la rater. Parce qu'il est des choses que l'au-delà ne tolèrera plus longtemps. Parce que ce début de vingt-et-unième siècle ébranle progressivement l'ensemble du genre humain et que tout ce qui n'est pas bâti sur des bases saines s'écroule progressivement. Parce qu'il lui fallait simplement évoluer et devenir enfin lui-même, s'ouvrir aux autres et à l'Amour inconditionnel. Parce que la révélation de vies antérieures est un cadeau exceptionnel qui vous transforme radicalement et vous entraîne sur un chemin difficile et sans retour. La voie de sa propre lumière, la voie de
Extrait du livre
Le 26 avril 2007 Nataëlle, Ma Nat, my love, mon cœur, ma toute belle, ma chérie, mon Amour, Notre voyage à Rome fut un ravissement, plein d'enseignements, sur divers plans, notamment humain entre nous deux. Merci ! Certes notre liaison présente les énormes difficultés de cette vie parallèle. Je sais et admets parfaitement que depuis quelques temps tu n'aies pas la tête à notre liaison : famille qui te scotche, soucis financiers, changements professionnels, éventuelle création d'entreprise, reprise ( ?) de dialogue avec ton mari… car, comme tu le dis toi-même, tu ne fais pas plusieurs choses à la fois. Je sais aussi que tu fais les choses généralement bien et avec honnêteté. Certes je puis très bien te voir débarquer un beau jour comme une fusée parce que tu en au-rais envie ! C'est déjà arrivé, non ? Mais je puis aussi recevoir simplement un message m'annonçant que la parenthèse vient de se refermer et que je ne suis plus dedans. Il est convenu entre nous que le premier de nous deux qui trouverait ailleurs chaussure à son pied ou démarrerait une autre liaison préviendrait l'« autre ». Je m'y suis préparé et, sois rassurée, il n'y aurait pas de mal. J'en ai déjà fait potentiellement mon deuil dans ma toute petite tête ! C'est bien ! J'ai retenu tes derniers messages me demandant de n'être pas toujours disponible pour toi, de ne pas m'attacher à toi, de regarder ailleurs…. de savoir que tu peux rester 2 mois sans donner signe de vie… etc. Tu ne m'as pas contré, à Rome, lorsque je t'ai dit que je t'aime. Sans décoller aucunement, sans se prendre la tête ! En pointillés, certes, mais cependant quand même que je t'aime. Et lorsqu'on aime quelqu'un, ce que l'on veut au fond, c'est d'abord et avant tout son bonheur. Tu m'as annoncé une reprise de dialogue avec ton mari et qu'il fait des efforts incroyables pour te reconquérir. C'est l'ordre normal des choses, tant mieux ! D'autant que tu as besoin de lui ! Tu ne vas pas toi-même tout flanquer en l'air alors je sais ce qui va arriver et qu'au fond je te souhaite maintenant : la reprise de votre vie normale de couple, sentimentale… et sexuelle aussi ! Aide-le, il en a besoin ! Tu m'as avoué ton désir de cesser ta vie de nomade, de te poser. Ta prise de conscience de diverses choses. Je sais que tu vas rester avec ton mari et que cela va redémarrer. L'heureux homme ! Je ne sais pas s'il connaît sa chance, celui là ! Je ne suis pas loin de penser que le big bang que j'ai subi à cause de toi (tant mieux !), les moments exceptionnels et indescriptibles que nous avons vécus ensemble, auront provoqué chez toi quelques ondes et secousses sismiques qui t'auront fait naturellement réfléchir et prendre conscience de diverses choses. Je ne l'avais pas désiré mais tant mieux si ma modeste personne t'a apporté une reprise d'équilibre, même s'il me faut m'effacer. Si notre parenthèse s'achevait, je m'en tiendrais à ce que j'ai écrit dans mon roman et qui est, tu le sais, la stricte réalité des choses. (Voir poème d'Huez) : « La vie, chose bizarre, Peut nous réunir plus tard Ou nous séparer à tout moment, Mais je sais maintenant Que ce sera avec estime et joie Car toujours tu resteras Chère à mon cœur. » Oui, tu comptes depuis le début et compteras désormais beaucoup pour moi, et ...
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre