éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Fais-moi confiance
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Andréanne Parenteau
 
Présentation
Le roman d’une jeune fille étouffée par la culpabilité Et comment l’amour lui permet d’en sortir, à travers son combat avec une mère alcoolique Emmanuelle ne connait pas l’amour. Mais bien plutôt la haine, et la culpabilité. Depuis sa naissance, elle tente de survivre aux côtés d’une femme qui l’effraie et la méprise, jusqu’au jour où on lui tend la main. Une série de personnes s’attachent, en effet, à cette jeune fille si fragile, qui n’aspire qu’à la joie de vivre... Amoureuse des mots, Andréanne Parenteau les a toujours utilisés comme exutoire et moyen d’expression. Elle nous livre ici un très beau roman.
Extrait du livre
Couchée sur son lit, elle fixait depuis environ une heure le plafond jauni de sa chambre. Environ une heure, car en fait elle ne le savait pas. Pire encore, elle ne savait plus rien. Donc, depuis un intermède de temps incertain, elle réfléchissait, pensait, démêlait le fil de ses pensées qui depuis sa naissance n'avait cessé de s'entortiller autour de sa petite âme. Des millions de questions lui traversaient l'esprit, et bien que de tout son cœur elle essayait d'y répondre, ses interrogations restaient sans réponse comme une simple addition dont on ne peut trouver la somme. Malheureusement, tout cela ne faisait qu'accroître peu à peu le vide intérieur qu'elle ressentait depuis si longtemps. Emmanuelle, elle était issue d'une famille dysfonctionnelle et elle avait les yeux gris comme sa tristesse. Son père était parti avant sa naissance, trop irresponsable pour s'occuper de la prostituée qu'il avait mise enceinte. Depuis ce jour, sa mère avait sombré dans l'enfer de l'alcoolisme pur et dur. Cette histoire, son histoire, elle l'avait toujours su, gravée au sang au plus profond d'elle-même. Pourtant, depuis quelque temps, elle n'arrêtait pas de se repasser ces souvenirs, si crus, si durs, dans sa tête, pourquoi? C'était une espèce de crise existentielle, un film qui ne finissait jamais, le film de sa vie. Celui de son enfance dérobée, volée par une réalité sûrement trop réaliste pour un enfant qui avait plus besoin de rêves et de poupées que de bouteilles de vodka vides accumulées sur le sol où elle jouait. Sa mère avait toujours bu, trop à chaque nouvelle soirée, trop à la mesure d'un trou sans fin. Emmanuelle se demandait souvent combien de fois elle avait ramassé ces mêmes bouteilles et le vomi sur le sol. Chaque soir elle avait attendu un peu plus fort que son père revienne. Combien de fois s'était-elle demandé si cette vie avait un sens, pourquoi elle n'avait pas de beaux vêtements comme les autres enfants, pourquoi les siens étaient sales et laids? Puis elle finissait pas se demander seulement, combien de fois s'était-elle demandé combien de fois? Pourtant et malgré tout, elle avait l'air forte, Emmanuelle. Jamais elle ne se plaignait, jamais! …mais elle en mourrait d'envie. Force de caractère? Pas vraiment. Peur d'avouer plutôt, peur d'avouer comme si c'était une corde pour se pendre plutôt. Jusqu'à l'âge de seize, elle avait lutté de toutes ses forces contre l'irresponsabilité de sa mère et tout ce qui allait avec. Alors qu'elle aurait tellement voulu parler enfin, parler ou plutôt crier au monde entier ce qu'elle ressentait! Ce qui la rongeait intérieurement, ce qui lui faisait si mal au plus profond de ce qu'elle était. Mais elle avait peur, toute sa vie elle avait eu peur, c'était devenu un réflexe chez elle, c'était devenu naturel, inné. Comme un petit animal en cage. Les barreaux de sa prison n'étaient pas de métal, mais ils étaient tout aussi solides, fortifiés par la honte, armés par l'ignorance et l'humiliation. Elle en avait le mal de vivre, le mal d'elle-même. Elle en avait fini par détester sa mère, la haïr, elle et tout ce qu'incarnait cette femme. Malheureusement, plus cette haine grandissait, plus elle se retournait contre son auteur, Emmanuelle en était venue à elle
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre