éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
D'ICI ET D'AILLEURS
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Raymonde Ferrandi
 
Présentation
Comment, ici ou ailleurs, il est si difficile aux hommes et aux femmes de s'entendre... Comment, ici ou ailleurs, il est si difficile de trouver sa place dans le monde... L'auteure convie le lecteur à explorer avec elle différentes figures d'une quête à l'issue incertaine, qui nous mène de la Françafrique au Paris des exclus, en passant par l'Algérie post-coloniale. Le ton est tantôt lyrique, tantôt humoristique, restituant le vécu d'un quotidien dont l'observation est, en fait, le seul bonheur.
Extrait du livre
Tandis que l'avion décrivait ses lentes circonvolutions vers la terre – une terre chaude, ombragée de palmiers – son pays à lui, elle se rendait compte à quel point il avait du souffrir à Paris. Elle se rappelait les matins où il allait coudre du cuir toute la journée avec une grosse aiguille, lui, l'étudiant ; elle ne comprenait pas bien alors, et s'était fâchée un soir où il était rentré, l'air sombre, après avoir envoyé une poubelle à la figure du patron.
Fracas coloré de l'aéroport, djellabas s'envolant en tous sens ; sentiment de familiarité immédiate et d'hostilité absolue. Felicia les attend, souriante, incongrue, qui les emporte vite, elle et sa fille, vers un monde plus aseptisé. Il a fallu le hasard de cette amitié, scellée là-bas dans un autre pays d'Afrique, celui même où a vu le jour sa petite Julie, et l'affectation ici de Felicia, pour qu'à la faveur de vacances elle pose à nouveau le pied sur le sol de son pays. Son pays à lui – son pays à elle aussi : elle y était née, mais il semble qu'elle n'en ait pas eu le droit ; il était fils de ses ancêtres, elle était fille d'occupants.
La soirée s'écoule dans la maison de Felicia, auréolée par l'odeur du jasmin. On croit tomber dans la rade d'Alger, qui s'ouvre à leurs pieds sous le balcon. Felicia, en bonne Hollandaise, a pensé chaque détail du décor ; toutes les perspectives dévoilent des compositions raffinées. On parle d'ici, mais aussi beaucoup de là-bas, où elle-même réside toujours, et de petite Julie, le fil d'Ariane qui la relie au présent. Et puis soudain : « Demain, si tu veux bien, nous partons avec Frances, une collègue britannique, faire un tour en Kabylie ».
Les kilomètres défilent. Images d'enfance : rocs et visages acérés, ceux-là même des « fellagahs » dont la menaçaient ses parents quand elle n'était pas sage. Partout sur la route, dans les cafés, des hommes ; elles sont les quatre seules femmes à traverser ce pays d'hommes. Au restaurant, un voisin de table accourt et se répand en effusions : « Que je suis content d'entendre parler français dans mon pays, à nouveau ! ». Un Kabyle, le premier. Elle se souvient : il lui avait expliqué qu'après avoir été les plus intrépides maquisards, retranchés dans leurs montagnes, les Kabyles cherchaient maintenant appui auprès de la France contre la domination arabophone.
Le soir, fou rire et détente dans un établissement balnéaire. Rencontre avec des femmes – enfin ! - monumentales et rieuses. Fraternité, sororité plutôt : on se douche mutuellement au jet. Le lendemain les perspectives se décantent, l'air devient plus frais. Mais tout est sec, couleur de terre brûlée : les collines rases, les vêtements, la peau et les cheveux des gens, hommes et femmes mélangés dans les champs. On semble toucher l'extrême limite de la pauvreté : les enfants disputent à un petit âne la carotte que Frances et Felicia lui ont donnée. Elle pense qu'il a été l'un d'entre eux. Les paysans les approchent et leur offrent, en silence, de l'eau. Elle frémit en se rappelant ce qu'il lui disait de la simplicité, de la noblesse farouche des siens aux yeux desquels Alger évoquait une sorte de Capoue, un antre diabolique.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre