éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
LES SECRETS DU DESSIN ET DE LA PEINTURE
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Jean-Marc RIVES
 
Présentation
Les secrets du dessin révélés à travers l'écriture Des techniques diverses et précises pour une sensibilisation efficace Jean-Marc Rives : un artiste au regard acéré. Différent des méthodes de dessin et peinture « modernes » ou plus anciennes, cet ouvrage a pour ambition de faire découvrir le potentiel que chacun porte en lui, par des conseils avertis et des règles basiques, tout en laissant libre cours à l'imagination et au talent.
Extrait du livre
LES DIFFERENTES TECHNIQUES DE NOIR ET BLANC 1/ LE CRAYON CARBONE Avant d'aller plus loin, nous allons passer en revue les différents procédés que nous avons à notre disposition pour exécuter de très belles œuvres dignes de ce nom et cela, sans avoir recours à la couleur. Nous laisserons de côté LE LAVIS et LA GOUACHE EN CAMAÏEU pour l'instant. Nous verrons ces deux procédés plus tard, lorsque nous étudierons la Peinture. Tout d'abord, voyons le crayon carbone. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un crayon à mine de charbon. Il donne des noirs mats, puissants et veloutés, mais aussi des gris très doux. C'est un procédé expressif et très savoureux, probablement le plus employé en dessin. Contrairement au crayon à mine de plomb, qui demeure luisant avec des reflets grisâtres même si celle-ci est très tendre, le crayon à mine de charbon donne de très beaux effets à condition de savoir s'en servir. En aucun cas il ne faut associer les deux de toutes façons car le carbone glisse sur le plomb. Commencez par prendre une feuille de dessin à grain fin ou même très fin pour éviter l'effet de « granulés » et n'utilisez aucune gomme pour ne pas salir le papier. Choisissez un crayon B pour la mise en place et un 2B ou 3B pour le modelé. Taillez vos crayons et affûtez-les en biseau, pour permettre un tracé fin et des hachures larges par une simple rotation du poignet. Ceci dit, commencez (après quelques essais) à tracer légèrement les contours de votre motif. Indiquez ensuite l'emplacement des lumières, c'est à dire les « valeurs moyennes dominantes ». Pour poser ces valeurs, opérez par hachurations larges et amples et ne « bouchez » pas le dessin. Vous poursuivrez ensuite par les valeurs les plus foncées et vous terminerez par les intermédiaires. Voici à présent quelques conseils : • Employez deux crayons au minimum et prenez soin de les « chauffer » auparavant en les frottant sur le papier. • Si vous voulez bien saisir les masses et les valeurs, clignez des yeux de temps en temps. • N'appuyez pas trop sur le papier pour ne pas détruire le grain. • Enfin, faites des dégradés en frottis bien fondus du gris très clair vers le noir très intense et vice versa. 2/ LE FUSAIN Le fusain est l'un des procédés les plus savoureux. Il possède toute la gamme de valeurs des plus légères aux plus puissantes. Son aspect est très velouté quand on l'estompe correctement avec le doigt. Employez de préférence des « petits buissons », ils sont tendres et on peut les affûter comme une mine de crayon en les frottant sur du papier de verre très fin. Avec la pointe on trace des traits très minces, mais on peut aussi les frotter sur le côté pour obtenir de la poudre noire que l'on étalera avec le doigt. Cette poudre est onctueuse et peut être étalée de différentes façons. Le fusain se tient entre le pouce et l'index, mais pas comme un crayon. Prenez-le plutôt comme une baguette de tambour, pour effectuer votre tracé, et servez-vous éventuellement de votre petit doigt comme « amortisseur ». Il faut éviter tout frottement qui viendrait salir votre dessin. Je vous conseille de procéder par étapes et de fixer chaque étape après son exécution...
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre