éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
La Presque parfaite
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Albertine Gentou
 
Présentation
Nonagénaire dynamique, Clara adore évoquer ses souvenirs surtout les plus inavouables. Née dans la folie des années vingt en Anjou, cette éternelle jeune fille a beaucoup à raconter. Femme de passions, elle a connu les émois amoureux, le confort, le luxe, les joies de l'existence, l'apprentissage de la maternité, les tentations du désir, mais aussi les privations et la souffrance. Pour transcender les épreuves, elle a favorisé sa relation avec Dieu et le monde de l'invisible. Une existence comme les autres ? Sans doute ! Avec Clara cependant, le moindre incident fait figure d'évènement. Mais La Presque Parfaite laisse entendre aussi une autre voix, celle de la narratrice, l'amie de Clara, celle qui croit détenir la clé de tous les secrets…
Extrait du livre
Quand je suis arrivée dans son cabinet, cet homme, que j'avais croisé à plusieurs reprises m'a regardée dans les yeux avec une assurance presque déplacée. Je ne sais pas ce qui c'est passé. J'ai ressenti un trouble qui ne m'avait jamais traversé le corps auparavant. Mes cellules se sont affolées. Mon coeur s'est mis à battre la chamade. Mes jambes ont faibli. « L'air de rien, je lui ai exposé mes problèmes de santé. Il m'a écoutée comme savent le faire les médecins, d'un air entendu, me donnant l'impression de connaître le diagnostic avant que j'en exprime les maux. « Ma tête était ailleurs, mais où ? Un ouragan de folie bouleversait mon âme. « Une fois le thème de ma visite exposé, Grégoire s'est mis debout, il a contourné son bureau, s'est dirigé vers moi et m'a pris la main. J'ai cru qu'il m'aidait à me lever pour m'examiner. Déjà il m'enlaçait de ses bras. C'était trop rapide. Sans pouvoir réfléchir ou préparer une défense, j'ai fondu. Jamais ça ne m'était arrivé. Hormis mon époux, je ne connaissais rien de la vie. Là, brutalement, je me découvrais vibrante, pleine de passion, de désirs. C'était trop ! Le mal qui me rongeait s'est évanoui en un seul regard. J'ai cédé à son baiser. « Sans perdre un instant, entre deux patients, nous nous sommes unis charnellement. Sans pudeur, dans un espace de liberté unique, je me suis donnée à lui. Il m'a révélée à moi-même. Il a éveillé mes sens à en perdre mon identité. Le temps s'était arrêté. Quand je suis sortie de son cabinet, une fois dehors, il me semblait que mes perceptions s'étaient modifiées, tant j'étais transformée. La bourgeoise en moi a capitulé, je suis devenue quelqu'un d'autre. » Clara se culpabilise. Cette relation va à l'encontre de ses certitudes, de ses choix et de son mariage. Se retrouvant dans la situation de son père qu'elle a condamné pour sa conduite, elle ne peut cependant résister à ce qu'elle découvre. Grégoire et elle se donnent rendez-vous à l'écart de leur conjoint et multiplient les rencontres. Parfois, elle l'appelle sans raison, juste pour entendre sa voix. Sous prétexte d'une ordonnance oubliée, d'un nouveau symptôme, elle lui rend visite à son cabinet : “Ce médecin la soigne si bien”. La femme de Grégoire devient soupçonneuse, Clara ne fréquente plus aussi assidûment son salon. Durant huit années, Clara revisite ses jugements sur les autres et particulièrement sur les relations extraconjugales de son père, de son beau-père et des femmes infidèles. Clara se métamorphose, son coeur s'ouvre à la compassion. Elle aimait soigner, maintenant elle désire pardonner. « Très vite, j'ai découvert qu'il voyait d'autres femmes, d'autres maîtresses. Cela m'a révoltée. J'ai voulu cesser de le voir, mais comme possédée par cet homme, prisonnière de ma passion pour lui, j'y retournais toujours. »
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre