éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
L'Hydre
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Maxime Haja
 
Présentation
L'auteur a écrit un conte noir. Le héros de ce roman va tenter de se libérer du malaise existentiel qui l'habite en vivant une histoire d'amour fusionnelle. Le monde gris et oppressant deviendra-t-il coloré et doux sous l'effet hypnotique des sentiments naissants? L'hydre c'est avant tout un parcours initiatique. Celui d'un jeune homme, un être ordinnaire, un être perdu dans un monde violent face auquel il semble être inadapté. L'hydre c'est la personnification du malaise que cherche à fuir le protagoniste, à travers ses voyages, ses expériences, ses histoires d'amour...
Extrait du livre
Les sanglots se firent plus violents, plus saccadés, puis stoppèrent brutalement. Son expression changea : l'effet, pensai-je, de la dernière phrase apaisante que venait de lui glisser dans l'oreille son amie. Elle tourna la tête dans ma direction, par hasard nos regards se croisèrent. Je perçus rage, furie et détermination dans des yeux encore embués de larmes. Tout s'accéléra soudain. Il me semblait qu'Emeline voulait venger son amie. Elle alla parler au géant qui se tenait encore à plusieurs mètres d'eux. Elle lui caressa le torse, puis laissa glisser sa main dans son pantalon. Elle lui saisit le poignet et l'entraîna au loin, derrière la plage, dans une veille cabane, dans la palmeraie. Vraisemblablement le même lieu qui fut celui de l'outrage infligé à son amie. L'Allemand suivait péniblement, ivre et shooté, il trébuchait à chaque pas. Les yeux hagards, il ne devait vraisemblablement plus se souvenir de l'épisode précédent, et de son caractère insultant pour mon amie. Il s'écoula quelques minutes avant que la victime au regard empli de vengeance ne les rejoignit. Je la suivis, mu par une curiosité malsaine. J'entrai dans le vieux cabanon, et l'effroi me saisit. Les deux vengeresses rouaient de coups le jeune homme. Du sang s'échappait en filet de sa bouche et glissait sur sa joue goutte à goutte alimentant une petite flaque rouge sous son crâne. Il était nu, le sexe à l'air. Son pantalon était abaissé à mi-genoux. Elles l'insultaient, comme habitées par un démon sauvage et primaire. Leurs coups résonnaient mollement sur un corps déjà meurtri par plusieurs minutes de lynchage. Sur la vieille tôle qui faisait office de toit, la pluie désormais drue martelait un rythme tribal et envoûtant. C'était l'application d'une charia athée, que deux êtres déterminés infligeaient, pour laver un déshonneur inacceptable dans leur féminité, mais aussi sûrement, des années de rancoeur, de blessures narcissiques, qu'une gent masculine diabolisée payait à travers cet acte. Elles me virent, mais continuèrent. La folie annihilait toute raison. Emeline, qui avait attirie le garçon dans le piège, sortit. Elle revint avec une pierre volumineuse qu'elle leva péniblement au dessus de sa tête, bras tendus comme un haltérophile. Elle la lâcha en reculant d'un pas rapide. La pierre vint finir sa course sur un crâne qui laissa échapper un craquement sec.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre