éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Aventures sexuelles
Ajouter ce livre à mes favoris
 
David Forthite
 
Présentation
Après avoir découvert très jeune ses penchants pour le voyeurisme et l'exhibitionnisme, David épouse à vingt ans Vanessa, dont les fantasmes s'orientent vers le sadomasochisme. A peine un an plus tard, celle-ci le quitte parce qu'il n'accepte pas de la suivre dans ses jeux sexuels. Dépressif, David passe deux années seul, puis épouse une femme douce, calme, mais dont il n'est pas amoureux. Son métier l'obligeant à de fréquents déplacements, il va accidentellement replonger dans le voyeurisme, et réaliser qu'il ne peut vivre une vie normale d'homme marié et fidèle. Il va de nouveau se laisser tenter pas ses démons, et vivre de nouvelles aventures sexuelles extraordinaires, notamment avec la belle Virginie, pour laquelle il va divorcer.
Extrait du livre
Etait-elle plongée dans un rêve érotique, ou bien était-ce le contact de ses doigts sur l'intérieur de sa cuisse qui l'excitait ? Je n'en savais fichtre rien, mais ce dont j'étais sûr, c'est que maintenant ses doigts avaient glissé jusque sur sa fente et commençaient à bouger doucement, son majeur s'insinuant entre les replis gonflés de ses lèvres vaginales. Cette fois je n'en pouvais plus. Cette situation m'excitait trop, sans doute par le fait que je l'observais à son insu, et j'étais prêt à exploser. Si je ne faisais rien, j'allais finir par jouir dans mon pantalon. Mais que faire ? Je ne pouvais tout de même pas ouvrir ma braguette pour extirper mon membre tendu de sa prison d'étoffe. Et si je m'arrêtais, elle se réveillerait sûrement, et le spectacle serait terminé. Or je n'avais pas envie que cela cesse. J'avais beau réfléchir, je ne trouvais pas de solution valable. Elle venait de bouger une fois de plus, et en tournant mon regard vers elle, j'ai constaté avec horreur qu'elle avait les yeux ouverts. Il ne lui a pas fallu une seconde pour comprendre la situation : j'ai vu ses yeux se porter sur son ventre dénudé et sa main qui fouillait son entrejambe, puis se plonger dans les miens, avant de se porter sur ma braguette et de revenir me fixer. Et pendant le temps très court durant lequel nos regards se sont croisés, j'ai cru lire dans ses yeux un mélange de honte, de surprise, d'horreur et de fureur. Puis elle s'est redressée vivement en me disant sèchement : « Arrêtez-vous et laissez-moi descendre ! - Pas ici ! Il y a une aire de stationnement à quelques kilomètres ». Pendant plusieurs minutes, nous sommes restés muets. J'étais rouge de honte et de confusion, et ne savais plus quelle attitude adopter. Elle a fini par me dire, d'un air de profond dégoût : « J'espère que vous vous êtes bien rincé l'œil. - Ecoutez, je suis vraiment désolé. Je... - Taisez-vous ! Vous allez aggraver votre cas ». De nouveau le silence, lourd et pesant. Un panneau indiquait maintenant la prochaine aire de repos à deux kilomètres. Je regrettais amèrement de ne pas l'avoir réveillée tout de suite. Les choses auraient peut-être tourné plus agréablement. Je commençais à ralentir pour m'engager sur le parking quand elle m'a dit sèchement : « Non, continuez ! Vous vous arrêterez à la prochaine aire avec une station-service. J'aurais plus de chance de trouver quelqu'un pour me prendre ». Il n'y en avait pas avant une quarantaine de kilomètres, et je me suis dit que la route dans cette atmosphère tendue allait être pénible. Elle m'a demandé une cigarette. Quand elle l'a saisie, j'ai vu que ses mains tremblaient légèrement. J'ai cru alors qu'elle avait peur. Peur qu'après ce que je venais de voir, et compte tenu de mon état d'excitation - je n'arrivais pas à débander malgré la situation - je finisse par la violer. Je lui ai alors dit d'une voix que je voulais rassurante : « Vous n'avez rien à craindre de moi, je ne vous ferai rien. - Je sais, je trouve juste dégueulasse que vous ayez profité de la situation. - Mettez-vous à ma place... - Et vous à la mienne ! », a-t-elle hurlé soudain avant de rajouter, plus doucement : « Excusez-moi, c'est de ma faute, je l'admets. C'était excitant à ce point ? - Je... Pourquoi cette question ?
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre