éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
La Pierre de Gal-Hyr
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Myriam Tarabula
 
Présentation
A l'âge des rêves les plus fous et des espoirs les plus forts, cinq enfants, à la vie plutôt tranquille, vont basculer dans un monde absolument incroyable. Parce que cinq livres étranges leur ont été remis par les Seigneurs de l'Autre Monde, ils vont se retrouver en charge d'une quête que tout autre qu'eux aurait certainement jugée vaine. Mais la volonté de Sam, de Gary, d'Adam, de Sarah et de Mary n'aura de cesse de les mener jusqu'à la Pierre de Gal-Hyr, roche volcanique à la puissance extraordinaire, afin d'anéantir Vargol, Seigneur du Mal. Premier volet de la Pierre de Gal-Hyr, Au Royaume de la Terre amorce la lutte acharnée que devront mener nos héros pour réussir leur quête et sauver ainsi l'Autre Monde des ténèbres diaboliques.
Extrait du livre
Tout d'un coup, un cri terrible surgit de nulle part, les arrêtant net dans leur action. Chacun se tourna dans tous les sens pour voir d'où il provenait, mais dans cette agitation infernale, distinguer quoi que ce soit relevait d'un véritable défi. Un autre cri fusa, puis ces mots terribles : « Non ! La carte ! ». Une plaque de terre plus grande que les autres venait de percuter violemment celle sur laquelle Mary se trouvait. Totalement déséquilibrée, elle était tombée rudement sur le dos et si sa chute avait été quelque peu amortie par son sac à dos, le choc avait décroché l'étui de la carte de son petit anneau en fer, et celui-ci s'était mis à rouler vers le bord de la parcelle sous le regard horrifié de Mary qui assista, impuissante, à son plongeon vertigineux dans les eaux furibondes. « Perdus, pensa-t-elle effarée, nous sommes perdus et c'est ma faute. Nous allons tous mourir ! Oh mon Dieu, aidez-nous ! ». Ce n'est pas Dieu qui l'entendit mais Gary qui, chancelant sur une parcelle non loin d'elle, n'hésita pas une seconde et se jeta tête la première dans l'eau, inconscient du danger ou submergé par la rage folle de réussir leur quête coûte que coûte. « Non, Gary ! » hurla Mary en le voyant se débattre dans l'eau pour tenter de récupérer l'étui ballotté dans tous les sens. « Gary ! » Le cri de Mary fut aussitôt englouti par le vent dément qui soufflait toujours en rafales, et Gary ne l'entendit pas. Comme il n'entendit pas la vague énorme qui venait de se former en cognant contre une plaque de terre et qui se dirigeait droit vers lui dans un bruit fracassant. Il se retourna soudain et la vit, mais trop tard. En une seconde, il fut totalement englouti par cette lame d'acier qui s'abattit sur lui d'un coup sec. Assommé, il se retrouva sous l'eau, malmené par le roulis et le courant comme dans le tambour d'une machine à laver et pendant un instant, il fut incapable de distinguer la surface. Pourtant l'air commençait à lui manquer terriblement, ses poumons le brûlaient atrocement et le sang battait furieusement contre ses tempes, l'étourdissant davantage et lui brouillant la vue. « Je vais mourir, pensa-t-il brusquement. Déjà. » Le calme avec lequel il sembla accepter cette évidence l'effraya soudain. Il refusa alors de se laisser aller et, galvanisé, il entreprit de se débattre comme un fou pour rejoindre la surface. Au bout de ce qui lui sembla être une éternité, sa tête émergea enfin des flots, et sa bouche aspira goulûment une grande bouffée d'air frais. Il toussa, cracha l'eau qu'il avait avalée et tenta de reprendre une respiration normale. Il vit qu'il avait dérivé, mais par chance il s'était approché de la rive opposée. Il se mit alors à nager de toutes ses forces restantes, renonçant à retrouver la carte qui avait dû être engloutie peu de temps après lui quand, brusquement, son regard tomba sur l'étui en cuir. Celui-ci était coincé contre une parcelle de terre, son anneau s'étant pris dans une racine et il flottait, vivement secoué et cognant durement contre son point d'ancrage, mais il était là. Gary se dirigea vers lui à vive allure et, parvenu à sa hauteur, il s'empressa de le décoincer et l'accrocha fermement à l'un des anneaux de son sac à dos.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre