éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le bonheur du monde
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Alain Mourgue
 
Présentation
Paris, 23ème siècle… La Raison et la Science ont vaincu les obscurantismes religieux. Les réfractaires au post-modernisme triomphant ont été relégués dans des zones spéciales aux frontières sévèrement contrôlées afin d'éviter toute contamination philosophique ou religieuse de la nouvelle société occidentale. Le sémillant professeur Jacques Frege enseigne, avec une passion qui confine au fanatisme, l'histoire des pensées magiques. Parmi ses élèves, il y a Small, futur policier affecté aux services spéciaux de l'Etat. Son physique disgracieux contraste avec la beauté de Luce qui incarne la qualité irréprochable des clones de haut de gamme. Elle se prépare à une mission qui va bouleverser son destin et celui de millions de ses compatriotes.
Extrait du livre
« Abcès, angine de poitrine, anthrax, arthrite, bronchite, colique néphrétique, convulsions, démangeaisons, eczéma, épilepsie, érysipèle, filariose, fistule anale, furoncles, gale, gangrène, gastralgie, goutte, hémorroïdes, hoquet, lèpre, otite chronique, paludisme, peste, prurit, rage, rétention d'urine, sciatique, sinusite, suppurations, tachycardie, tendinite, zona… Lequel de ces maux, parmi cette longue liste, accablait l'avorton vociférateur qui déclara avoir reçu la parole de l'ectoplasmique Jésus ? Quelle douloureuse écharde tourmentait donc Paul de Tarce, gnome haineux, raciste et misogyne, névrosé atteint de délires hallucinatoires ? Quel édifiant exemple de sainteté nous offre ce spécialiste de la Thora, délateur et flic zélé au service de l'occupant romain en Judée, reconverti en commis voyageur chargé de délivrer au monde un message universel d'amour du prochain avant d'être proclamé fondateur de l'église catholique! » Passant une main fine et blanche dans son épaisse chevelure, l'orateur marqua une pause et observa d'un air enjoué l'effet produit par ses paroles sur l'auditoire attentif installé face à lui dans l'amphithéâtre numéro 2 de la faculté d'ethnosociologie de l'université numéro 18. La centaine d'étudiants aux mêmes visages de celluloïd figés en un sourire extatique dénué de toute expression avait branché leurs cybox. Ils pouvaient ainsi enregistrer directement la conférence de l'éminent professeur Jacques Frege, remarquable spécialiste de l'histoire de la pensée magique. Ils étaient tout à fait disponibles pour suivre l'exposé et, le cas échéant, intervenir et questionner le maître. La cybox convertissait automatiquement par numérisation les sons en textes. Le boîtier, guère plus volumineux qu'un petit livre de poche dont il avait la souplesse, permettait d'enregistrer l'intégralité des cours dispensés tout au long des études. Les utilisateurs pouvaient également se connecter à tous les sites du réseau mondial et communiquer à tout instant avec n'importe quel correspondant. C'était une prodigieuse petite machine multifonctionnelle. Les progrès réalisés en physique quantique avaient résolu les anciennes contraintes en matière de volume de mémoire et de puissance de calcul. En fait, chaque individu en était naturellement muni. Toutefois, beaucoup préféraient utiliser les fonctionnalités cybernétiques de leurs vêtements ou des puces implantées sous l'épiderme pour communiquer à distance avec le fameux boîtier. Frege avait l'habitude d'introduire son cours de théurgie par la figure emblématique de celui qui aurait fait volontiers office de démon dans la société gouvernée désormais par la seule Raison si, bien entendu, le diable avait existé ! Paul de Tarce était tenu en détestation par la tribu des prescripteurs patentés en pensée culturellement correcte qui régnaient depuis près de cent cinquante ans sur les esprits, ou plutôt, devrions nous dire les biologiciels qui en tenaient lieu. Le mot esprit, comme bien d'autres issus de l'épistémè judéo-chrétienne, avait été rayé du dictionnaire officiel par l'Académie Fédérale de linguistique. Paul incarnait tous les maux attribués aux monothéismes qui avaient entravé la marche glorieuse de la science et du progrès jusqu'à l'aube radieuse du 23ème siècle de l'ère commune.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre