éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Histoires au Coin du Feu
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Valérie Pes
 
Présentation
À travers les onze nouvelles de ce recueil, l'auteur nous entraîne d'un monde situé entre Fantasy et Poésie. La première partie est réservée à des histoires plutôt sombres, mais où l'espoir persiste toujours. On y fait un voyage à travers le temps, les angoisses ou les cauchemars, on y rencontre La Mort, des guerriers Barbares ou des Sirènes monstrueuses. En seconde partie, nous plongeons dans un univers plus lumineux, au travers de récits plus légers où la poésie prend souvent ses quartiers. Il est toujours question de voyage par l'esprit en compagnie d'une Âme, de Fées ou d'Oiseaux très spéciaux.
Extrait du livre
Cet extrait peut être le début de votre ouvrage ou la Comme des battements de cœur, au plus profond de la nuit, depuis quelques temps, j'entendais ces martèlements mystérieux, chaque fois que mes pas me portaient à cet endroit. Comme des tam-tams assourdis, le grondement se faisait plus puissant à mesure que les secondes passaient. En écho, se devinait une plainte déchirante. On aurait dit, des sanglots étouffés sous un oreiller de plumes. Malaise…. Et pourtant, j'aurais dû me sentir bien ici. J'étais dans cette vieille maison, ayant appartenue jadis à ma grand-mère et que je venais d'acquérir pour trois fois rien, une affaire en somme. J'étais là, à me satisfaire d'avoir gagné le pari de racheter une part de mes racines, quand j'entendis le bruit pour la première fois. Je crus tout d'abord qu'il venait de l'extérieur, mais, en tendant l'oreille, je sus qu'en fait, il m'entourait, me faisait comme un tourbillon partant des pieds jusqu'à la tête. Mes cheveux se dressèrent d'effroi quand je compris que cette chose était consciente. Accélération… La maison, contenait encore tous les meubles du passé. Devant le confiturier, je revoyais Mamie, s'afférant à préparer le goûter qu'elle nous réservait toujours, après que nous ayons joué pendant des heures au jardin. Nous étions tous là, mes cousins et moi-même, en vacances pour l'été, nous étions Robinson dans cette île qu'elle appelait sa maison. C'était l'heure belle où elle nous cajolait à coup des sucreries qu'elle préparait elle-même. Nous finissions, nos tartines le museau rougi et collant, le cœur satisfait d'être ensemble, sans même soupçonner, que dans un recoin d'ombre, les yeux jaunes du chat nous fixaient perplexes. Souvenirs… Mais aujourd'hui, le bruit, gronde un peu plus fort, mon cœur s'emballe à l'idée que cette chose recommence sa danse macabre autour de moi. Je ne peux, malgré tout prendre la fuite, il y a quelque chose qui me retient, comme un appel venu d'autrefois. J'ai beau fermer les yeux, je ne me souviens pas d'un quelconque malheur ayant ses sources ici-même, dans ce qui fût ma source de vie. Je me dis que je suis sotte à m'imaginer toutes ces bêtises qui me passent par la tête. La peur me fait penser que sans doute, ceci est forcément lié à un événement terrible qui s'est passé là, il y a longtemps et que j'aurais oublié, rangé au plus profond de mon esprit. Angoisse… Dans la chambre à coucher, rien n'a bougé. Il y a juste beaucoup de poussière accumulée partout, et que mes pas déplacent en nuages gris, me faisant éternuer. Cela fait un vacarme assourdissant dans l'atmosphère feutrée, qui fut autrefois pièce interdite à nos jeux d'enfants. C'est ici qu'elle dormait, dans ce grand lit sculpté, dont les tentures tombent aujourd'hui en lambeaux, comme de la peau que l'on pèle sur un fruit convoité. Je l'imagine, à 20 ans, découvrant l'amour dans les bras de mon grand-père. Ils sont jeunes et s'aiment d'un amour infini. Il est tout en délicatesse, face à elle si fragile et tremblante, sous ses froufrous de noce. Je la vois accouchant de son premier enfant, la douleur lui barrant le front, implorant des yeux que le supplice s'arrête. Et soudain, cette joie immense, quand enfin elle entend le premier cri de son petit, se déverse en larmes de joies, sur ses joues rosies par tant d'effort. Un battement de cil plu
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre