éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Dallas
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Claude j. Bobin
 
Présentation
Dallas, c'est une ville du Texas, célèbre pour ses cow-boys et pour avoir été le théâtre de l'assassinat d'un président. Dallas c'est aussi la plus grande saga télévisée de l'histoire, avec ses 357 épisodes en treize ans de production. Tout le monde se souvient du générique et du fameux ranch, du sourire carnassier du méchant J.R. Ewing, de son gentil frère Bobby, de Sue-Ellen l'épouse bafouée, de la douce Pamela, des patriarches Jock et Ellie, de cette petite peste de Lucy et de l'ennemi intime de la famille, Cliff Barnes. Dans ce guide, le néophyte aussi bien que le fan averti pourra retrouver une présentation de la saga dans son contexte, le récit complet de la saga et des différents téléfilms, une brève présentation des principaux acteurs et une liste complète des épisodes.
Extrait du livre
INTRODUCTION – GENESE D'UNE LEGENDE 1) Du soap-opéra La télévision ne serait-elle qu'un substitut, certes pratique et populaire, mais dont les buts, à savoir in-former et divertir, l'auraient simplement mise à la place de la presse (écrite et radiophonique) et des lieux de jeux et de culture (cinéma, cirque, musées, voir école et voyage) ? Dans ce cas, la télévision ne serait qu'une copie qui, en cinquante ans de vie, aurait dépassé tous ses modèles, au moins en terme d'audience. Evidemment, vu sous cet angle, la petite lucarne ne serait pas un média de création ; tout au plus de re-création. Pourtant il existe une production qui, trouvant son origine dans le cinéma d'avant guerre et la bande dessinée, n'en est pas moins un produit purement télévi-suel : la série. L'éventail des thèmes et des styles de séries, qu'elles soient américaines, françaises ou autres, est extrêmement large. Parmi elles, on peut opérer une première classification en deux groupes : a) les séries b) les feuilletons Les premières offrent aux téléspectateurs de retrouver toujours les mêmes héros, mais au travers d'une aventure entière et différente à chaque épisode. Les seconds déploient leurs intrigues sur des dizaines ou des centaines d'épisodes. Chaque épisode dépend de l'ensemble et ne constitue pas d'unité à lui seul. Aux Etats-Unis, on appel cela un soap-opéra. Aux origines, il y eut les feuilletons radiopho-niques des années 30. A leur venue sur le petit écran, après la guerre, ils étaient sponsorisés, voir directe-ment produit par des fabriquants de lessives (en an-glais, soap signifie savon) et étaient construits de grands drames et de grands sentiments (comme l'opéra) Ainsi naquit le soap-opéra, diffusé quotidiennement, généralement par tranche de 26 minutes, en cours de journée. Les tournages se font presque ex-clusivement en décors de carton, à un rythme qui ne permet pas de tourner deux fois la même scène. Le public visé est la femme au foyer, la fameuse «ménagère… » Il existe ou a existé d'innombrables soap-opéra aux Etats-Unis, dont la plupart sont inconnus en France. On peut tout de même citer : All my children (crée en 1970) Another world (crée en 1964) As the world turns (crée en 1956) Days of our lives (crée en 1965) General Hospital (crée en 1963, il est si célèbre qu'un hommage discret lui fut rendu au grand écran dans le film Tootsie, avec Dustin Hoffman. Pourtant en France il ne rencontra pas son public) The Guiding light (crée en 1952, il fait suite à un feuilleton radiophonique née en 1937) One life to live (crée en 1968) Comme on le voit, il n'est pas rare que ce genre de production, dont les épisodes se comptent par milliers, soit produit durant 20, 30, 40 ans ou par-fois davantage. En France, le premier soap à s'être fait une place fut Peyton Place (produit aux USA de 1964 à 1969). Mais ce fut vraiment Santa Barbara qui donna le goût du soap au public français. Aujourd'hui, le succès des Feux de l'amour (The Young and the Restless, crée en 1973) prouve bien que ce type de production répond à une réelle at-tente du public. On peut également noter que les soap ont un rôle social dans la mesure où ils sont souvent les premiers à aborder ouvertement les tabous de nos sociétés : le viol, l'inceste, la violence conjugale, les relations in-ter-raciales, l'homosexualité, la maladie, la s
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

05.07.2009
Très interressant, mais je me demandais si vous aviez vu JR...Il aimait bien le Bourbon, j'espère qu'il s'est un peu calmé. Et la Sue Ellen, elle crachait pas dedans non plus. Sacrée descente! Elle me foutait l' vertige. Toute une époque... SAN-GIO...
éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre