éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
un chat et une souris
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Didier Pezant
 
Présentation
Deux enfants inséparables qui jouent ensemble comme deux complices. Un garçon et une fille. Deux adolescents qui flirtent. Une histoire qui naît. Deux adultes qui se déchirent aujourd'hui, qui se cherchent et se traquent, mais pour d'autres raisons ; un homme et une femme que tout a rapproché mais que tout oppose désormais. Elle est lieutenant de police. Lui, c'est un braqueur, un bandit. Un meurtrier en cavale qu'elle doit mettre hors d'état de nuire. Sous nos yeux, ces deux êtres humains vont se rendre coup pour coup, dans un jeu de mort arbitré par l'amour et la haine qu'ils ressentent l'un pour l'autre. Le pardon a-t-il sa place dans ce flot de ressentiments ? Jusqu'où ira la confrontation d'un chat et d'une souris ?
Extrait du livre
Marie et Guillaume entraient dans leur huitième année et ne se quittaient plus. Assis sur les branches les plus solides de l'arbre dans lequel ils s'étaient perchés en ce début d'après midi de vacances, ils se parlaient à voix basse, et leurs murmures s'évanouissaient couverts par le bruissement du vent dans les feuilles. Le début du mois de juillet et son atmosphère nostalgique de fin d'année scolaire laissait au temps qui passe la chance de s'écouler plus lentement, de faire le point et des projets. Et même à leur âge, ils en avaient, des projets, Guillaume et Marie. Ici, ils étaient loin de l'agitation du monde, ils se confiaient à l'abri des regards. Une sorte de pause avant la reprise et l'effervescence de la rentrée des classes. Une pause qu'ils auraient voulue éternelle. C'était leur jardin secret, cette cabane en bois, faite de bric et de broc qu'ils avaient récupéré au gré des jeux et des aventures imaginaires qu'ils s'étaient créés tous les deux. Ici, ils étaient seuls au monde, loin des grands, de ces adultes qui les toisaient tout le temps, à l'écart du monde extérieur, ce monde contre lequel ils luttaient dans leur imagination. - « C'est nos ennemis, Marie. Tu sais, madame Dujardin, la grande en vélo, eh bah j'suis sûr que c'est une extra terrestre, c'est un monstre, t'a vu comment elles sont ses dents ? En plus elle se tient tout droit quand tu la vois à vélo. C'est un ptérile, madame Dujardin » - « C'est quoi les ptériles ? » - « C'est des extra terrestres, ils veulent coloniser la terre. Ils mangent des humains. Quand ils sont arrivés sur terre ils se sont transformés en humain mais en fait c'est des créatures, des monstres, ils ont des ailes immenses, des pattes et un grand bec avec plein de dents. J'ai vu des photos dans un livre. Il y en avait déjà pendant la préhistoire. On est les seuls à pouvoir les voir, c'est pour ça qu'il faut qu'on se cache, ici on est à l'abri, c'est notre quartier général ». Les feuilles s'imprégnaient de leurs histoires et de leurs serments, elles s'épanouissaient de leurs promesses. - « Tu sais, Guillaume, t'es mon meilleur ami pour toujours, moi je te laisserai jamais, on restera ensemble, promis ?» - « Ouais, nous deux on restera ensemble toute notre vie, les autres ils ne comprennent pas, ils sont jaloux, mais moi je te protégerai des ptériles » - « Tu sais, avec les autres, c'est pas pareil, toi c'est différent. On se mariera et on aura des enfants et on pourra devenir des vieux avec des enfants ». - « Les vieux avec des enfants ils ont quel âge, Marie ? » - « Ils ont au moins 30 ans, tu sais » - « Un jour je vais mourir a trente ans, tu sais pourquoi ? » - « Non ? Pourquoi tu mourras à 30 ans ? » - « C'est un secret, tu promets de le dire à personne ? » - « Promis, Guillaume » - « Eh ben, je vois pas ce que je vais devenir à 30 ans, comment qu'on sera à cet âge ? C'est vieux. Moi je veux pas grandir, ils sont tous tristes quand tu les regardes, ils sont tous sérieux avec leur travail. Ils pensent qu'à ça, ils sont tous pressés. C'est pour ça qu'à trente ans je serai mort. De toute façon on aura fait tout ce qu'on a à faire. Et puis quand t'es vieux tu sens mauvais, moi je veux pas sentir mauvais. » - « Ouais, les vieux ça pue. Mamie Ginette, elle sentait fort ».
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre