éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
@Desiradebleue
Ajouter ce livre à mes favoris
 
. Sidérade
 
Présentation
Un deux pièces tout en haut d'une tour HLM de 18 étages : vue sur Bordeaux et ses giboulées de Mars. Dans un coin du salon, elle voit « la bête », il est neuf, large lisse et blanc, il s'appelle ordinateur : il dort. Le doux bruit du modem qui se connecte va devenir son fil d'Ariane, une musique entêtante, envoûtante, qui va lui donner vie. A chaque fois, elle sentira qu'elle laisse sa peau de misère pour se parer de mille atours comme autant de voiles diaphanes et mystérieux : ouverture sur le monde, dissimulée derrière un loup noir en dentelles, corps immatériel : Desiradebleue n'est plus que son âme.
Extrait du livre
C'est le vendredi où elle doit le rencontrer. Le train de Desiradebleue est à 18 h 30 en gare de Bordeaux. Elle sort des cours en avance, prétextant un rendez-vous en ville qu'elle n'a pu remettre. Arrivée à Montparnasse à 21 h 45. Il lui a proposé de lui rembourser le billet SNCF (elle va fonder un club !) Et s'ils ne se reconnaissaient pas ? A t'il changé depuis la photo ? A quoi ressemble un Docteur en Histoire des Civilisations de 48 ans ? « Je prendrai ma caméra et je te laisserai me chercher dans toute la gare en te filmant ! Nous montrerons le film à l'enfant que tu mettras au monde : le nôtre !…» Il n'avait pas sa caméra ; de toutes façons, il ne l'a pas reconnue. Elle l'avait vu sur le quai, mais s'était dit : « Non, pas possible ! Ce n'est pas lui ! » en se dissimulant derrière un pylône. Desiradebleue compose son numéro de téléphone, elle regarde l'homme en question qui fouille les poches latérales de son pantalon militaire vert kaki. Cet homme est chauve, il porte des lunettes de vue en bandoulière, petit, voûté, tout gris, lui aussi… (Réminiscences d'Entre deux eaux) Mais cet homme chauve, petit voûté en treillis, REPOND AU TELEPHONE ! Bon. (Elle ne sait pas comment elle va s'en sortir, cette fois…) Il l'emmène dîner place d'Italie dans une brasserie. Il ne regarde qu'elle, elle sourit sans pourtant réellement le regarder au visage ; quoiqu'il en soit, elle évite son regard. « Mais tu es vraiment très jolie », dit-il. Sic. Elle ne répond que « merci ». Un voile de tristesse passe devant ses yeux à lui : il sent qu'il ne lui plaît pas. Ils iront tout de même jusqu'à sa tanière (2 h d'autoroute) dans la vieille Peugeot 305 break toute cabossée dont le cendrier débordant a jeté l'éponge. « Il y a des années lumières qu'une femme n'est pas montée dans ma voiture… » (Tu m'étonnes !!) Il lui prend la main : « Tu ne la lâcheras jamais plus, hum ? » Silence radio. Ils tomberont en panne à 10 Km de l'arrivée, (il est minuit et demi tout de même) le radiateur se mettant à dégager une vapeur digne des locomotives d'antan accompagnée de l'explosion du voyant de température : Desiradebleue diagnostiquera une durite défectueuse (« Mais tu sais tout, toi ! Je suis impressionné ! »), re-fixée à la va vite à la lueur d'un briquet BIC, remplissage du réservoir de liquide de refroidissement avec le reste de la bouteille d'Evian. On est bien loin des monts du Sinaï…. Desiradebleue dormira sur le divan. Le lendemain pendant qu'il ira faire quelques courses, elle trouvera les premiers chapitres de son livre, puis un fax de l'éditeur, fax posé presque en évidence, qui disait : « Il faudrait que tu insistes sur ta réinsertion réussie après tes quinze ans de prison, que tu parles davantage de tes luttes, du doctorat que tu as obtenu alors que tu étais encore incarcéré…etc..» Desiradebleue ne posera aucune question, reprendra son TGV pour Bordeaux l'après-midi même, sans avoir non plus reparlé du prix de son billet.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre