éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le Journal de Jeany
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Jeanine Camici
 
Présentation
J'ai du quitter l'école à quinze ans. Puis j'ai voulu aider mes parents à vivre dignement. Très souvent, je m'enfermais dans ma chambre pour écrire. J'y mettais mes colères, mes soucis, mes rêves, et puis tout le reste.Je ne refusais pas ma vie, je ne comprenais pas le "pourquoi", je me sacrifiais en silence. Je me sentais vieille par rapport aux jeunes filles autour de moi. Personne ne me remarquait, j'étais trop insignifiante.Après mon travail, je rentrais de suite chez moi. Ma mère était ma seule amie, je l'aimais d'une tendresse infinie ! L'écriture a toujours été une échappatoire à l'ennui. Dès que je tenais un stylo au bout de mes doigts, je me sentais prise dans un tourbillon de bonheur. Je n'ai aucun regret, ce que j'ai accompli a été un cadeau pour mon père, à ma mère.
Extrait du livre
8 Septembre 1975J'ai dormi au mas. Depuis plusieurs semaines, je couche dans un grand lit froid. Je ne suis pas contente, je m'ennuie lorsque je rentre dans la chambre. Je préfère ma maison. Si je suis partie de chez moi ce n'est pas pour être libre, je devais gagner de l'argent rapidement. Mes parents en manquaient quelquefois. J'ai du mal à vivre loin de chez moi, mais j'essaye de m'y habituer. Je ne me suis pas fais d'amie, je ne m'en porte que mieux. Je suis partie de chez moi, avec pour seul bagage mon courage et un fabuleux aplomb. Il me faut suivre le chemin qui me mènera à quelque chose d'amer, mais solidement attachée. Je suis de tempérament mélancolique et jusqu'à présent, personne n'a compris ma véritable entrée dans ma vie. Au fur et à mesure que les années passent, je m'aperçois que seul le temps autorise la patience.Je découvre ma véritable nature, j'avance pas à pas, je m'aime enfin.J'accepte et j'apprécie la vie de chacun, en général. A aucun moment, je me permets de porter un jugement quelconque envers qui que ce soit.NOVESSeule dans ma chambre, je pense au temps et à l'heure où il me sauvera lui.Si seulement il m'avait comprise, je n'en serais pas là. Je brillerais dans sa remise, à ses côtés. Il n'a pas su me faire connaître sa véritable nature. Le milieu où il vit journellement ne me ressemble pas. Je suis une fille sérieuse, je l'admire autant que je l'aime en secret.Il n'ose pas se prononcer, je le regrette déjà. Saura-t-il un jour reconnaître ma sincérité autant que mes pensées. Il a sûrement deviné mon comportement. Le sien, je l'ai découvert au moment où nous sommes partis quelques semaines en Ardèche. A peine son regard se posait sur moi, que je me sentais troublée.Je me permets de vivre en silence, afin que demain, je puisse m'ouvrir au monde extérieur. Le 10 Avril 1976, j'aurais vingt ans. Je n'ai toujours pas flirté avec un garçon. Je pense au garçon qui m'épousera, je saurais l'attendre. Alors, ne tarde pas trop, si tu veux que je te reste fidèle, toi l'étranger.* * * * * GARDEN CENTERMartine m'a posé une question, elle m'a demandé si je m'étais fait une opinion sur son caractère.Je lui ai répondu que je ne juge personne, je me contente de garder toutes critiques pour moi. Je ne sais pas comment elle l'a pris en tout cas, j'étais sincère. Je réalisais que ses propos étaient déraisonnables. Je n'étais pas attirée vers elle, sa fierté ne me faisait aucun plaisir d'échange sur la vie, en général. Elle portait un masque, le masque de la fierté. Mon travail consiste uniquement à faire la plonge et rien d'autre.Martine fait le service de salle, elle se tient à la disposition des clients. Elle a fait les grandes écoles. Ce n'est pas mon cas, j'ai réussi mon certificat d'études, j'adore lire et écrire.Mes patrons sont sympas, ils apprécient le travail bien fait : la patronne m'a proposée de m'initier au métier de serveuse. Demain sera mon jour de repos. J'irai voir mes parents, je les aime beaucoup.Je leur expliquerai mon travail, je leur décrirais les personnes qui travaillent avec moi.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre