éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
L'exil
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Léon Oak
 
Présentation
Lieux de toutes les crispations identitaires, reposant sur des assises sentimentales plus que sur des convictions ou des intuitions sublimes, les croyances constituent la pierre d'achoppement de l'évolution de l'humanité vers une solidarité universelle. La contingence et l'absurde, purs concepts, pourtant incompatibles avec notre existence, leur servirent de repoussoir et de garde-fou. La disparition de ces croyances ne sera pas chose aisée car ni la raison, ni la dénonciation de leurs méfaits passés ou présents ou encore la mise en doute de leur historicité ne pourront les affaiblir. Pour cela il faudra sonder l'homme jusqu'en son tréfonds afin d'en faire surgir un sens qui le réconciliera avec son humanité.
Extrait du livre
Les écrits les plus grandioses sont des monuments de mystifications et l'on nous berne depuis des temps immémoriaux avec des fantasmagories mises en écriture. Et pourtant, la mise en verbe d'une idée absolue révèle son inanité : elle devient parole, donc plurielle; elle y perd sa légitimité. Par sa formulation elle devient spéculation, et son absence de fondement la rend vulnérable aux scissions, en une multitude de nuances, toutes aussi inutiles les unes que les autres puisqu'au bout du compte l'unique objet de leur finalité est l'acceptation brute de la même vérité. Toutes ces variantes, nuisibles à la clarté, sont nécessaires à la perpétuation de l'erreur dont la dispersion facilite la persistance.Toute idée absolue, pour autant qu'elle perde son unité, court à sa déchéance en ratant son universalité. A partir de là, tout est permis surtout le pire, car chaque fois qu'un sot s'empare d'une lubie, il y en a toujours un autre pour lui donner raison et un troisième pour les croire. Elle gagne alors en attrait par les mille paillettes dont la pare l'élite de ses adeptes, récupérant les foules en quête d'identité et les regroupant en des phratries dont nul ne peut se démarquer sans mettre sa vie en péril. On en vient à diviser l'humanité entre ceux qui en sont et ceux qui n‘en sont pas. On égorge les uns pour y être ou les autres pour ne pas vouloir en être. Ainsi, cette grande idée s'étend à coups de haches et d'épées, perdure dans la haine et la terreur. Il faut ensuite attendre des décennies, parfois des siècles ou encore des millénaires, avant qu'elle ne déchoie, essoufflée, sapée à la base par ses désolantes prémisses. Alors même, elle ne se consume pas immédiatement, elle se maintient à travers de mièvres conciliabules. On se réunit en des lieux sacrés où l'on vient, par des incantations d'un autre âge, interpeller des fantasmagories en leur demandant d'exaucer les folies des hommes. On parle avec des mots abstraits dont les définitions échappent à ceux-là mêmes qui les prononcent. On y fait des gestes, y profère des sentences ou entonne des litanies ésotériques. On en ressort lavé de tous les soucis de la terre, pur comme l'eau de roche, l'esprit libéré, ayant déposé le destin de l'humanité sur l'autel des cérémonies.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre