éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Un divan pour vivre debout
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Sophie Anderse
 
Présentation
Conduisant à vive allure, Colette s’enfuit, se sauve ou plutôt cherche à se sauver…à se préserver d’un mal qui la ronge. Angoisses et souffrances font partie de cet univers auquel elle tente d’échapper. Fabrice, son jeune amant, l’attend…il n’espère plus rien. La Colette qu’il a aimée ne reviendra plus ! Et pourtant, au prix de longues et pénibles séances sur le divan de sa psychanalyste, Colette prend peu à peu conscience de son chemin difficile à travers la vie, ce chemin que ses parents lui ont imposé, escarpé et plein d’embûches. Grâce à ce travail sur elle-même, elle parvient à surmonter en partie ses difficultés et à épouser l’homme qu’elle aime, mais avec lequel elle a du mal à vivre. Et si ce mariage n’était pas la clé du bonheur ?
Extrait du livre
Colette est petite, dans le rêve, enfant plutôt… Elle est debout dans une sorte de grotte fermée, sans issue apparente. Devant elle, assise sur une estrade, se trouve Mme Lucien, grave et déterminée, puissante. Dans sa main, celle-ci tient une baguette qui lui sert à désigner deux paper-boards, installés dans la grotte, face à Colette. Mme Lucien l'interroge, lui pose des questions, des questions difficiles auxquelles elle a du mal à répondre, des questions de type scolaire, la plupart du temps. Colette croit comprendre que la question posée porte sur le bris du vase de Soissons. Qui a cassé le vase de Soissons, murmure Mme Lucien, imperturbable, face à une Colette rougissante qui se trouble, bafouille, ne sait plus ? Qui a donc cassé le vase de Soissons ? Colette devrait savoir, elle l'a appris, elle en est sûre… mais elle ne sait plus, elle a oublié ! Alors, Mme Lucien pose une autre question, qu'elle dessine sur le paper-board de droite. Cela ressemble à une équation avec un grand X et aussi une lettre grecque que Colette a du mal à identifier. Mme Lucien insiste, insiste… Colette devrait savoir répondre, mais elle a soudain l'impression que tout cela est trop difficile pour elle, qu'elle n'y arrivera jamais ! Mal à l'aise, cramoisie de honte, elle ne parvient pas à dissimuler sa frayeur. Alors Mme Lucien se lève tranquillement, et dessine, sur le deuxième paper-board, une tête d'enfant aux cheveux hérissés de terreur sur la tête, la montre à Colette, puis écrit ostensiblement dessous : « Enfant de quatre ans ! ». C'est à cet instant précis que Colette se réveille, hagarde… «enfant de quatre ans, enfant de quatre ans ! », murmure Colette, qu'est-ce que cela peut bien signifier ? Mme Lucien écoute, attentive, le récit de ce rêve qu'elle qualifiera plus tard de «fondateur ». Pendant toute la durée du récit, Colette a perçu le bruit du stylo de Mme Lucien qui remplissait sans doute des quantités de pages. Ce bruit-même semble lui prouver l'importance capitale de ce rêve qu'elle a pourtant du mal à comprendre. Mais, pour la première fois, Colette accepte de jouer le jeu de cette analyse, justement. Elle raconte, puis revient sur certains détails, formule des hypothèses explicatives… L'enfant de quatre ans, c'est elle Colette, bien sûr… mais pourquoi a-t-elle quatre ans ? Alors, Mme Lucien intervient pour demander à Colette si cet âge lui rappelle quelque chose de particulier. Aussitôt, Colette se revoit sur son petit vélo jaune… elle a quatre ans alors, et encore toutes les joies de la vie devant elle. Mais que s'est-il passé ensuite ? Entre quatre et cinq ans, ses parents ont essayé de lui apprendre à lire… sans y parvenir vraiment. Peu à peu, Colette chemine dans sa réflexion. Dans le rêve, Mme Lucien semble attendre que Colette lui récite par cœur des leçons qu'elle est censée connaître. Mais est-ce bien du niveau d'un enfant de quatre ans de savoir qui a cassé le vase de Soissons ? Est-ce à cet âge que l'on maîtrise l'alphabet grec ? Sans doute la clé du mystère réside-t-elle dans la trop grande difficulté des questions posées. Alors, Mme Lucien intervient pour expliquer à Colette que ces questions trop difficiles pourraient avoir un rapport avec l'apprentissage forcé de la lecture chez une petite fille de quatre ans.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre