éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Mondes Sidérants
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Jeb Rézo
 
Présentation
Débutant comme un roman fantastique, ce récit destiné à tous de 7 à 117 ans nous transporte à tombeau ouvert sur des routes inusitées d'une science fiction poétique. Il est fable légendaire : pérégrinations humoristiques de la race animale, tribulations paranormales d'un groupe d'êtres humains piégés, découverte du chemin qui conduit vers le monde des anges, lesquels proposent à l'humanité un marché inattendu. Cette satire cocasse de notre monde actuel devient mystérieuse voire mystique puis vire au fil des pages à la gravité dramatique.Suivons passionnément les avances audacieuses que tentent le petit peuple des Lumineux atomisés pour joindre la race humaine, car telle est sa mission. Farfelu dites-vous ? Sans doute ! Il n'empêche !
Extrait du livre
Des infirmières, sombrement vêtues, s’approchaient pour essayer de lui faire avaler un poison violent afin d’éteindre son reste de vie. - Tu vas mourir de toutes façons, disaient-elles les unes après les autres. Refusant tout ce qu’on lui présentait, elle leva par hasard les yeux aux plafond et là, quelle surprise, elle vit un homme qui l’observait par un trou rond de trente centimètres de diamètre environ. C’était Kiki Malvaux, le braqueur de banque et de train postal, le pistoleur, l’homme aux poulets rôtis, l’un de ceux qui aurait voulu lui racheter Le Safran pour trois piécettes. Il la désirait pour compagne d’une nuit. Elle prit peur et eut l’idée de prier en levant ses bras vers le ciel où seraient Jésus et les anges. - Ça par exemple, dit le Malvaux, quelle déveine ! Moi qui voulais une fille de joie vicieuse, celle-ci ressemble à une figure de piété chaste. Pourtant, elle me plait bien ! Elle a quelque chose… quelque chose que je n’ai jamais connu. L’homme aux poulets rôtis descendit immédiatement par le trou du plafond et s’allongea tout sage à côté d’elle sur son lit. - C’est qu’on est pas mal ici, dit-il. Poulette, va donc nous chercher de la musique. Tu iras dans la forêt qui entoure le Mont Chauve. J’y ai une maison cachée. C’est simple, tu la reconnaîtras par sa porte en ogive entourée de sculptures représentant des gargouilles. Les disques sont dans la boîte aux clés. C’est ce qu’elle fit immédiatement. Elle trouva sans difficulté l’antre du pistoleur caché dans l’ombre et la verdure. C’était une grande bâtisse de style gothique n’abritant pas âme qui vive. Elle trouva les CD et revint dans la chambre d’hôpital où il n’y avait plus personne. Pendant son absence, le pistoleur avait entrepris de visiter les lieux, semant le trouble parmi un personnel infirmier dont on aurait pu dire qu’il était de son acabit. Le Kiki était fort, il avait comme on dit une longueur d’avance en malignité, à défaut de méchanceté. Nina le retrouva dans une pièce carrée accompagné de quatre chiens cerbères qu’il tenait en laisse, au moins pour deux d’entre eux, et armé lui-même de deux pistolets. Ces chiens effrayaient les visiteurs et agaçaient le personnel par leurs aboiements ininterrompus. L’un d’eux voulut sauter à la gorge de Nina et Kiki Malvaux le tua d’un coup de pistolet. L’odeur du sang enragea les trois autres bêtes et deux d’entre elles s’étripèrent mutuellement dans une effrayante bataille. Le dernier cerbère, excité, voulut se ruer sur le pistoleur qui « pistola » comme il fallait pour la deuxième fois, tuant cette quatrième bête qui s’effondra, la tête en bouillie. Nina put remettre les CD de musique à celui qui les avait demandés. - Tu as fait ça pour moi ? Dit-il, je n’en reviens pas ! - Oui et maintenant, je dois retourner dans mon lit ! - Mais on dit partout que tu vas mourir ! - C’est vrai. On dit que l’enfant en moi va mourir, je suis prête ! - C’est affolant ce que tu dis là, Poulette ! Enfin… heu… je veux dire… ma belle ! Elle retourna s’allonger, tendant toujours ses mains vers le ciel de Jésus et des anges. Le corps, toujours à l’horizontal, s’élevait dans l’espace puis redescendait, puis s’élevait à nouveau. Presque toute cette nuit là, elle dut faire le va-et-vient puis retrouva Ysée aux environs du premier sous-sol. Ensemble elles s’élevèrent dans le sur-monde cette fois-ci. Au septième étage du pr
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre