éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Rivedeck
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Jean-Christophe Deniset
 
Présentation
Roman fantastique teinté d'épouvante, "Rivedeck" vous invite à pénétrer dans le royaume de l'Invisible. La quête du bien, par la destruction du Malin, conduira la fine équipe à tenter de connaître de l'écorce les forts commandements qui sont au-dedans, sous la bienveillante protection de l'Ordre du temple médiéval. Vampires d'énergie vitale, spectres médiévaux et apparitions malignes sont le pain quotidien de ces aventuriers au coeur pur. Ange ou démon, leur étrange protecteur d'un autre monde les guidera dans cette aventure, où rêve et réalité se chevauchent, pour ne former qu'un.
Extrait du livre
En ce premier juillet de l’an de grâce deux mille quatre, dame Nature avait revêtu sa robe des beaux jours. Nul n’ignorait que sous peu, cette petite bourgade d’allure médiévale subirait l’assaut d’une myriade de touristes, venus pour oublier quelque temps les vicissitudes de la vie quotidienne. Déjà de grands autocars se rangeaient en épis à l’entrée sud de la cité, libérant une foule bigarrée composée de femmes d’hommes et d’enfants, de tous âges et de toutes nationalités. Certains se hâtaient de rejoindre le centre où nombre d’échoppes aux enseignes chatoyantes attiraient leurs victimes pour les mieux dépouiller. D’autres, moins crédules, contemplaient admiratifs les fiers vestiges de ce qui fut autrefois le château-fort du seigneur de la contrée, ainsi que ceux d’une petite église romane laissée à l’abandon. Seul être hostile, un vieil homme tout de noir vêtu, observait du haut de son grand âge cette singulière invasion d’un regard songeur. Non point qu’il haïssait le genre humain mais déçu maintes fois par icelui, il aspirait dorénavant à rejoindre dignement ses aïeux. C’est ainsi que l’air grave, il appuya sa dextre décharnée sur le pommeau de son long bâton noueux de chêne, puis rejoignit lentement son logis à Celtes le vieux, petit hameau dont il était le dernier habitant. Maintes fois mis en demeure de quitter ces lieux jugés insalubres par les autorités administratives locales, le père Rivedeck avait toujours opposé une résistance acharnée. Du fait, il obtint gain de cause eu égard à son grand âge. Suspecté de goétie (sorcellerie) par les habitants de Celtes la neuve, il n’avait plus aucun ami de ce monde ce qui, au demeurant, ne semblait guère l’ennuyer. Certains affirmaient que les nuits de lune descendante, il se rendait dans le vieux cimetière pour partager sa maigre pitance avec les esprits des défunts. D’autres juraient qu’il était la réincarnation d’un druide qui, dans les temps anciens, avait sacrifié d’innocentes victimes. En fait, nul ne savait d’où il venait car d’aussi loin que remontent leurs souvenirs, la silhouette décharnée du père Rivedeck hantait ces lieux. Certes, guidés par une curiosité malsaine, nombreux furent ceux qui tentèrent de percer le mystère de l’antre du vieil ermite, mais à chaque fois un imposant molosse couleur de ténèbres leur en interdisait farouchement l’entrée de ses crocs acérés. Ainsi, bon gré mal gré, chacun s’était habitué à cette bien singulière présence qui ajoutait une touche d’ésotérisme à la vieille cité médiévale. Rivedeck, quant à lui, se plaisait à entretenir ce sentiment de peur engendré par sa seule existence. Cela lui était même parfois fort bénéfique. Par exemple, il trouvait fréquemment devant l’entrée de son logis de nombreuses offrandes comestibles, susceptibles d’améliorer son quotidien. Générosité gratuite ? Non point, mais de simples mesures de précaution prises par d’aucuns, pour tenter de se protéger des foudres présumées du vieil homme. Mais quand arriva la divine période touristique, l’appât du gain dispersa toute angoisse et nul ne songea plus à l’ancêtre mystérieux. Qui plus est, l’entrée de la cité lui était officieusement mais fermement déconseillée, afin de ne point effrayer les pigeons argentés.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre