éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Une rame de trop
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Claude Cordier
 
Présentation
Le métropolitain serait-il hanté, voire dangereux ? Gustave Frankel, quidam en apparence désœuvré, erre en ce lieu, prend contact avec les usagers, constate des déviances, talonné de près par une brigade policière peu ordinaire et néanmoins cocasse. Chaque action détermine un hommage à divers créateurs ayant eux aussi exploré les bas-fonds de l’âme (Pierce, Magritte, Caroll, Borgès, Fellini, Jodorovsky, Pinter, Spielberg, Copens, Godard, Simak, Maigret, Lévi Strauss, Werber, Huysmans, Castaneda…) Nous parcourons ainsi, sous couvert d’enquête policière et mystique enjoyeusetée de rapports difficiles entre fonctionnaires, les dédales de la pensée humaine et le métro parisien qui, comme chacun sait, est le plus beau du monde.
Extrait du livre
Hôtel Dieu salle des urgences. L’inspectrice Grabot déambule dans les couloirs, Fred Parapet, parti en reconnaissance dans les souterrains, en est revenu dans un état que je ne saurais vous décrire en respect des bonnes mœurs. Le médecin de garde, Léopol Mac Wist, un blanc bec plutôt beau de sa personne qui se la joue docteur Mac Something, d’origine lointaine écossaise et a la réputation de culbuter toutes les internes de première année dans la lingerie de manière, dit-il, à leur enseigner l’anatomie. Donc le sieur de garde n’a pas la pointure pour en ramener devant Grabot qui le secoue par le col de sa blouse en lui demandant de répondre clairement à ses questions. « Oui, M. Parapet s’en sortira. Non, M. Parapet ne se rappelle pas de son agresseur. Oui, il gardera des séquelles probables. Non, je ne suis pas habitué à ce genre d’affaire. Oui, je garderai le secret. Non, je n’ai aucune mauvaise intention à votre égard. Oui, j’ai bien compris que vous n’étiez pas le genre à vous laisser embarquer dans une aventure sans lendemain dans la lingerie typique du milieu hospitalier. Non, je ne refuserais pas toutefois une courte entrevue entre fonctionnaires, si cela doit rester secret. Oui, M. Parapet souhaite vous parler s’il le peut encore. » Grabot se dirige vers la chambre de Parapet située en secteur réanimation. Parapet a tout du docteur Maboul, percé de part en part par des tuyaux, des perfusions, des sondes, des machinchoses respiratoires et un gros bandage inesthétique sur la tête comme un rescapé de l’Everest. Grabot, qui a toujours le mot pour vous remonter le moral : « Eh bien Parapet vous n’avez rien trouvé de mieux que de vous faire étriper en pleine heure d’affluence, les travailleurs de 18 h ne doivent pas vous bénir d’avoir fait interrompre leur ligne à l’heure du retour. Vous imaginez la quantité de moins de cinq ans qui attendaient leur génitrice désespérément et en braillant dans le préau de l’école ? » Parapet : « M’en fiche des gniards de maternelle, et même si ça vous fait bien chier vous et vos supérieurs frileux, je vous l’dis l’affaire n’est pas close. C’ui qui m’a fait ça ne venait pas d’un autre monde, pour sûr ».
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre