éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le Dernier Bouffon
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Philippe - Jean Coulomb
 
Présentation
Domus, savant du XXIème siècle, a créé un biorobot, Claudia, dont l’esprit programmé évolue peu à peu vers la conscience en acquérant des sentiments humains. Le temps qui lui reste à vivre est pourtant compté car un virus la détruit progressivement. Face à l’indifférence apparente de son père, elle finit par se révolter. Écrit par un scientifique, Le dernier Bouffon est une satire du milieu de la Recherche. Programmée par les politiques, les chercheurs ne sont plus que des techniciens qui perdent la paternité de leurs découvertes et s’éloignent des valeurs fondamentales que sont l’intuition et la conscience. A travers cette pièce, Philippe-Jean Coulomb nous montre les responsabilités des chercheurs qu’ils soient indépendants ou attachés au service public.
Extrait du livre
Domus Univers des Dieux ! Je souffre ! Un être créé par toi peut-il créer à son tour sans t’offenser ? Me donneras-tu la force d’achever mon œuvre, de corriger les erreurs de tes imperfections ? Tes mondes sont hideux, délétères et trompeurs. Pourquoi tant d’énergie pour un résultat si futile ! Si l’homme est ton chef-d’œuvre, il faut l’améliorer, J’y étais parvenu, j’étais sûr d’avoir trouvé la clé du code... Cette fille qui est née de mon esprit, mon moi rendu parfait, Claudia, mon clone et mon miroir, Amour pur et sans tâche, ô Dieux que je l’aime et tu t’acharnes à la détruire et je suis impuissant à la sauver pourtant. Virus, virus insaisissables passeurs d’informations malsaines, biologie sans esprit, contresens pathogènes, dans quel but et pourquoi toujours annihiler ? Je touchais au bonheur et tout va s’effondrer ! Puisse mon âme aller plus haut, atteindre le dernier degré de liberté, celui qui me dira pourquoi je fus créé. Te trouverai-je alors, o grand ordonnateur, et pourras-tu m’expliquer le pourquoi et le comment des choses, était-il indispensable de créer autant de monstres pour parvenir à découvrir l’esprit et le rendre impuissant ? Je me retrouve là sur mon chemin de vie, étrangement blessé par mes crédulités. Parfois, muet d’Amour, parfois poussant des cris, alternant les extases et les rêves brisés...... Mais... mais je voudrais pourtant que ce moi qui me fuit s’approche enfin de moi comme un oiseau blessé : que je puisse l’entendre s’il ne fait aucun bruit, s’il veut bien m’écouter , qu’il sache, je suis prêt ! Je suis prêt à donner tout ce que je n’ai pas, à traverser l’éther à me désincarner, à subir à nouveau le cycle des karmas...Dieux-lumières acceptez que je sois imparfait, que cette condition me conduise au parfait! J’ai fait ce que j’ai pu dans un acte de foi, je n’ai jamais compris qui j’étais où j’étais, je vis mon état-d'être pour la première fois et j’ai peur de la perdre en n’ayant rien tenté ! J’ai tant cogné ma tête aux angles de la vie, j’ai brisé le carré, je n’en suis pas sorti. Vivant de l’intérieur je l’ai vu s’arrondir, le centre était trop lourd je n’ai pu m’affranchir... J’ai d’abord implosé tel un petit point noir, un esprit qui se cherche au fond du désespoir. Puis,...puis j’ai connu soudain comme une mutation et lentement j’ai vu dans le flou du miroir une image de moi une révélation qui devint doucement une révolution. Rejetant le passé, ignorant le présent, délaissant peu à peu mes pulsions animales, j’ai corrigé mon moi et j’ai créé Claudia... A quoi aurait servi tout ce que j’ai souffert pour produire son moi inaltérable aux vers, ma conscience perdue aurait le goût amer d’avoir créé la fleur pour la priver d’odeur. La nuit, au milieu de mes angoisses, je me réveille inondé d’une nature humide, secoué d’une manière indicible et je produis un gémissement indescriptible, un cri d’appel sans articulation. Ce cri se propage, tel une onde immortelle, un verbe pur et parfait, une parole limpide, une vibration inaltérable. Une lueur paradoxale d’une énergie immense crée l’espace, le temps et la matière, et repousse le néant hors d
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre