éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Paroles de femmes
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Emmanuelle Berthiaud
 
Présentation
Les écrits personnels féminins, conservés dans les archives publiques et privées sous forme de journaux intimes, de récits de vie ou encore de lettres, constituent un moyen privilégié d’écrire l’histoire des femmes au plus près des intéressées. Cette littérature ordinaire garde en effet la trace de leurs vécus et de leurs expériences singulières, révélant souvent une remarquable capacité à agir et à s’adapter aux rôles qui sont assignés aux femmes dans la société. Ces textes mettent aussi en évidence les représentations que les femmes donnent d’elles-mêmes et le rôle joué par l’écrit dans le développement d’une conscience de soi et la construction des identités féminines. À la lumière d’études de cas et d’articles de synthèse, le présent volume explore, dans la France et la Suisse du XVIe au XXe siècle, ces paroles retrouvées de femmes et s’interroge sur les particularités éventuelles de l’écriture féminine.
Extrait du livre
Le prétendu « silence » des femmes » en histoire , souvent souligné et relié à la rareté de leur présence dans les sources, est largement trompeur. Même si leur accès à la culture écrite a pendant longtemps été moindre que les hommes et si on ne les a guère incitées à exprimer leur moi singulier, il est des documents privilégiés qui permettent aux historien.ne.s d’atteindre leurs mots et leurs paroles, malgré certaines limites bien connues . Il s’agit des écrits personnels, appelés aussi ego-documents, écrits ordinaires, écrits intimes ou « écrits du for privé » selon la belle formule de Madeleine Foisil . Si les termes pour les désigner varient selon les pays et les approches choisies, on s’accorde à les définir comme des « textes produits hors institution et témoignant d’une prise de parole personnelle d’un individu, sur lui-même, les siens, sa communauté ». Apparaissant en Europe à la fin du Moyen Age, ils se développent au cours de l’époque moderne avant de se banaliser au XIXe siècle. Ces écrits regroupent des genres extrêmement divers : livres de raison et de familles, mémoires historiques et biographiques, récits de vie, autobiographies et journaux intimes, auxquels s’ajoutent parfois les correspondances – même si la porosité et l’hybridité entre les différents types de texte est monnaie courante . Si les écrits personnels ont attiré l’attention des érudits dès la fin du XIXe siècle et de certains historiens des années 1970-1980, ils constituent aujourd’hui un champ de recherche très actif et largement renouvelé depuis le début des années 2000, tant en France que dans la plupart des pays européens, souvent au croisement de plusieurs disciplines . L’utilisation de ces écrits a contribué à revisiter certains concepts ou questionnements historiques clés comme les frontières et l’articulation entre public et privé, l’émergence de l’individu et de la formation du moi . Ils constituent également une source privilégiée pour qui s’intéresse non seulement à l’histoire de l’intime, des représentations et des sensibilités, mais également à bien d’autres domaines de l’histoire sociale ou encore de l’histoire politique.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre