éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
La réception des œuvres artistiques
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Antigone Mouchtouris
 
Présentation
Cet ouvrage revient sur le très ancien débat des relations entre spectateur et œuvre artistique. La réception y est comprise comme un processus inscrit dans un mouvement dynamique temporel. A travers des exemples du terrain muséal l’auteur a voulu expérimenter une méthode originale pour pouvoir cerner ce qui se passe lors d’une visite. Tous les lieux communs exprimés ces dernières années sur la culture artistique y sont pourchassés. Il recentre le débat dans le processus de l’action transformatrice qui se réalise dans la rencontre entre œuvre artistique et public.
Extrait du livre
Lorsque Marcel Duchamp a affirmé que c’est le « regardeur » qui crée l’œuvre, il a posé une question ontologique la concernant mais, a également exprimé une position qui met l’accent sur le public en introduisant la puissance du spectateur. Cela signifie qu’il existe une action transformatrice qui prend forme durant ces échanges. Par l’expression « temporalité de la réception », nous avons voulu évoquer la dynamique qui est impliquée par la rencontre avec une forme esthétique. Cela concerne aussi la possibilité de la mise en place d’un processus mental en vue de créer la réception ainsi que la potentialité des échanges établis entre une œuvre et un individu-visiteur. Le temps est quelque chose d’abstrait, d’impalpable, mais l’être humain arrive à le calculer par des mesures appliquées sur ses propres productions. Alors qu’il est capable de calculer le rapport espace-temps d’un objet mécanique, il y a une réelle difficulté à cerner ou à calculer l’effet dynamique des relations humaines. Ainsi la dynamique sociale ne peut en effet être mesurée avec des outils mécaniques dans le rapport espace/temps qu’au niveau des objets matériels. C’est pour cela que nous avons essayé d’isoler la temporalité afin de pouvoir vérifier le rôle qu’elle pouvait jouer dans la formation des conduites sociales. Ainsi nous avons reconsidéré la notion du temps par rapport à la définition aristotélicienne du mouvement de la dynamique/kinesis. À partir du moment où le spectateur est face à l’œuvre, des échanges se produisent, capables de créer une dynamique transformatrice. En considérant ainsi la réception comme un processus, nous induisons qu’une dynamique s’est créée à la suite de cette nouvelle expérience. Le terme « catharsis » nous renvoie aux résultats de la réception, à la libération, à la purification. Ce terme doit être compris au sens grec signifiant un déplacement dynamique qui prend forme dans les échanges, qui se produisent entre l’individu et l’œuvre artistique. Cassirer expose le sens grec du terme dans Écrits sur l’art : « La catharsis tragique dont parle Aristote ne doit pas être comprise en un sens moral, mais en un sens psychologique. Il ne s’agit ni d’une purification ni d’un purgatif de nos émotions. Mais elle signifie que nos émotions elles-mêmes sont devenues un élément de notre vie active et non plus de notre vie passive. Elles sont élevées dans un nouvel état. » Ce qui signifie qu’il y a une potentialité dynamique qui peut éclore durant les échanges entre le spectateur et l’œuvre. Celle-ci prend forme durant la rencontre. Si l’on part du principe qu’au sens métaphorique, cet échange s’établit durant l’itinéraire de mise en connaissance : on induit alors que la réception est le résultat de cette temporalité dynamique. Dans ce cadre-là, l’esthétique devient essentielle car elle est la résultante de la forme et du contenu de l’exposition ; celle qui permet de créer l’échange entre l’individu-visiteur et l’œuvre. L’intensité de l’échange provoque pour le spectateur/visiteur des déplacements noétiques et des réactions au niveau des représentations culturelles. La réception est ainsi considérée comme le résultat d’échanges qui s’inscrivent dans un processus. Celui-ci forme un mouvement
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre