éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Brins d'éternité
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Christiane Ferrovecchio
 
Présentation
Thibaut n’a rien vécu jusqu’à frôler la mort. Alors que son corps est blotti dans un lit d’hôpital, son esprit va se retrouver sur un sentier en terre battue. Il y rencontrera hommes fatigués et rois déchus, vérités et mensonges, toujours accompagné d’une petite voix douce et sévère. Brins d’éternité est un conte initiatique au charme trouble et à l’intrigue habile. Longtemps institutrice, Christiane Ferrovechio a déjà publié deux romans Mara l’amère et Mnésis.
Extrait du livre
Oui, oui, bien sûr mais... je ne sais pas ce qui m’arrive, j’ai du coton dans les oreilles et pourtant j’entends des cloches, je... Thibaut ne finit pas sa phrase. Il se met tout à coup à frissonner et pourtant une sueur intense sort de tous les pores de son visage. Toute sa face exsangue est inondée ! – Il a très chaud, dit Dypha d’une voix forte. Et prenant la bouteille d’eau minérale sur son bureau, elle asperge largement la figure de Thibaut dont aucun des muscles ne réagit. Thibaut, qui a les yeux fermés, voit tout ce qui se passe dans la camionnette mais il n’entend absolument rien. Il se sent plus léger que l’air. Il sort de son corps et s’élève au dessus de celui-ci. Il se voit allongé sur cette banquette de Skaï rouge recouverte d’un long drap blanc sur lequel il gît. – C’est une syncope, vite de l’oxygène, du sucre. Faites le 15, appelez le S A M U. Non ce n’est pas grave mais vous savez les causes des syncopes sont multiples et variées et nécessitent toujours une évaluation par un médecin pour éliminer les motifs graves. C’est Dypha qui essaie de rassurer Josiane tout en donnant des ordres péremptoires à son aide. – Thibaut, reviens, crie Josiane tout en lui frottant énergiquement les mains. Des gens s’affairent autour de lui, il voit l’affolement de Josiane, sa compagne de jeux, mais il y a si longtemps ! C’était du temps des olives carrées aurait dit Amoud, l’employé du Capitaine Duchêne. Tandis que l’ambulance arrive avec son arsenal d’appareils de soins et que les infirmiers transportent son corps sur une civière, Thibaut est aspiré par un cône gigantesque. Il lui semble qu’une main invisible est en train de déboucher l’ouverture qui le retient enfermé à l’intérieur de ce volume géométrique. C’est comme si la vrille d’un tire-bouchons est actionnée juste audessus de lui. Puis clac ! L’appel d’air provoqué par cette manoeuvre le projette vivement sur le sol. Il se relève et marche lentement sur un sentier de terre battue, étroit, bordé à droite et à gauche de grilles très hautes et rouillées. La noirceur de leurs barreaux n’est absolument pas atténuée par les rayons d’un très pâle et minuscule soleil qui semble perdu dans une immensité impalpable.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre