éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le retour du Barbare
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Bernard-Roger Mathieu
 
Présentation
Voici les nouvelles aventures de notre cousin de province. Nous le retrouverons le verbe entre les dents, l’invective au bout du doigt, remontant à l’assaut des déraillements de société qui déglinguent les citoyens les plus fragiles. Bouclier des imbécillités qui rodent Alfred défend ici les libertés fondamentales, le plaisir de vivre à gogo. Et le voilà sous le feu des armées d’interdits qui viennent jusque dans nos bras donner mauvaise conscience aux gros, aux joyeux goûtant le gouleyant du bonheur qui passe, aux amateurs de bonne chère. Entendez-vous dans les campagnes…. L'auteur, journaliste au long cours nous livre ici le deuxième tome des aventures décapantes de ce cher Alfred.
Extrait du livre
– Et toi, l’Alfred, l’ultima ratio regum des canons de comptoir, philosophe à quatre francs-six-sous, saurais-tu me dire à quoi tu sers ? – Justement, mon ami Omer, tu fais bien d’en parler. Appuie sur le bouton pause et écoute celle-là. C’est tout simplement parce que je ne sers à rien que les gens m’écoutent. Je porte la bonne parole qui fait du bien. Je tends la joue d’une main de compassion inductive. J’abrite une ombre qui rafraîchit les pensées froissées d’indigence et en même temps j’apporte la chaleur du mot qui répare. Je suis le rimailleur des cœurs en détresse. – Rien que ça ? Notre Cousin Alfred, dans les papiers de caramel, a lu Ficin, Pic de la Mirandole, Erasme. Il a étudié Pascal, Kant, Hegel. Il a passé des nuits sur Marx, Engels, Lafarge. Dans Dante. Sous le regard de Paracelse. Il a bu à la source en même temps qu’Hallyday. Testé à la petite cuillère à dessert Helvétius De l’Homme, de ses facultés intellectuelles et de son éducation. Dégusté Aristote, Averroès, Platon, Pythagore, Nietzsche. Siroté à la paille sumérienne 16/9 e : Voltaire, Rousseau, Canguilhem, Descartes ; sur la paille : Derrida, Alquier, Joé Bousquet, Torre Nougues, Durkheim ; sniffé à la paille écossaise : Louis-Claude de Saint-Martin, Thomas More ; tenté Guénon façon bombilla ; et même tâté incidemment B.H.L. sans s’en plaindre abusivement. Il tient son aphorisme des Vers dorés de la main même de Peter Gower « Ces malheureux, qui ne voient les biens qui sont près d’eux ». Il a ferraillé contre toutes les théories, postulats, et concepts sortis des esprits les plus tordus et les plus chagrinés. Rien ne lui a échappé, ni le positivisme, ni l’essentialisme, ni la somatique, ni l’hétéronomie, ni l’axiomatique. Et il était là, au coeur de la nuit. Les bras ballants, le chapeau à ras des yeux, le regard éther, des nuées de pupilles en forme de points d’interrogations. La bouée de sauvetage à la main. La main pleine de doigts empruntés. L’empreinte démarquée. Et de la marque au pays de la solde, seul un dernier don roule dans la donne. Lui, Alfred, européen social convaincu, défenseur des droits de l’homme et surtout de la femme, l’avenir de l’homme, pilier de la laïcité ce soir là rodait en plein cabotage. – Toi, que je sens grand navigateur, comment ferais-tu mon cher Omer pour passer sans encombre à proximité de l’île des Six Reines ? – Rien de plus bateau. Je suivrais en cela les conseils de Circé. Odyssée, chant XII, je cite mes références. Ulysse demanda à ses marins de se boucher les oreilles et le trou de balle avec de la cire. Lui-même se fit attacher au mât de son navire et ordonna à ses hommes de ne le détacher sous aucun prétexte. Passant près des femmes ailées, il entendit leurs chants envoûtants : « Viens [… ] Arrête ta nef, afin d’écouter notre voix. Aucun homme n’a dépassé notre île sur sa nef noire sans écouter notre douce voix [… ]. Elles chantaient ainsi, faisant résonner leur belle voix, et mon cœur voulait les entendre ». Ça t’en bouche un coin. Si tu fais encore une voie d’eau, tu m’appelles. – Justement avise. Une demoiselle vient de se poser à proximité de ton ancrage. Vérifie si le ramage vaut le plumage ! L’apparition : – Bonjour jeunes gens, j’accompagne ma fille en ces lieux. J’ai regret de troubler un mystère joyeux. Par le chagrin qu’il faut que j’apporte en ces lieux. Le rimmel en caval
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

Le 2ème tome que je viens de terminer : Quelle gouaille, quelle érudition, quel style , quelle humanité !!! UN REGAL ...... Pas de rire hilarant mais un sourire permanent qui persiste au fur et à mesure des pages - Un vrai bonheur !!!! Merci à l'Auteur . Mme Paule Chanet - Le Pradet
éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre