éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le Calendrier de l'Avent
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Catherine Dutigny
 
Présentation
Bientôt Noël dans une petite ville de province. Abel, paisible retraité, achète sur un étal de livres anciens, un calendrier de l'Avent datant de 1889 et doté de pouvoirs magiques. Qui n'a jamais rêvé de voir ses vœux se réaliser ? Cela devient complexe lorsqu'il faut souhaiter du bien à son pire ennemi, illuminer sa ville de bougies en quelques heures, devenir le précepteur d'un cancre, rester zen lorsque l'on est l'objet de railleries… Faisons confiance à l'auteur de La Signature et des Comptines de Tante Lali pour mêler dans ce conte magie et réalité, rire et émotion. Un livre que l'on devrait lire, si l'on était raisonnable, un chapitre par jour, du 1er au 24 décembre. Mais serait-ce bien raisonnable d'attendre?
Extrait du livre
Vers onze heures, son bureau ressemblait à un Q.G de campagne. Le téléphone dans une main, un stylo prêt à biffer des noms sur la liste dans l'autre, il s'était transformé en recruteur d'allumeurs de bougies. En dehors de quelques appels qui restèrent sans réponse et d'un refus net et clair d'une ancienne relation de son épouse, il pouvait déjà compter sur une quarantaine de oui. C'était trop peu pour faire s'embraser la ville. Il lui restait un peu plus de six heures pour motiver le reste des habitants. Il sortit de l'armoire un bottin récent et l'attaqua par ordre alphabétique. En homme organisé il avait compté deux minutes par appel soit un total de cent quatre-vingts personnes à contacter. Son calcul était optimiste, car la plupart des gens lui posaient des questions, certains, s'étonnant de sa démarche, menaient une véritable enquête et ralentissaient son action. A ce petit jeu, sa voix se voila peu à peu et ses yeux devinrent récalcitrants. Il s'autorisa une courte pause, se fit chauffer un café et croqua un biscuit. Quelques miettes s'éparpillèrent sur le carrelage de la cuisine et Filou qui avait quitté le panier d'osier pour le suivre se jeta dessus pour n'en faire qu'une bouchée. Trop absorbé par la mission à accomplir avant la tombée de la nuit, Abel ne s'étonna pas de la singulière vivacité et de la précision avec laquelle le fox avait récupéré les morceaux. Il regagna son bureau en psalmodiant : « C'est bien le chien, c'est bien… » Alors que le ciel se parait de couleurs violacées et qu'un vol de corneilles annonçait la venue prochaine de l'obscurité, il en était à son cent trentième coup de téléphone. Il reposa le combiné et s'étira en baillant à fendre l'âme. Son dos endolori par les heures passées courbé sur sa table de travail, le faisait atrocement souffrir. Il décida qu'il en avait assez fait pour se soumettre aux caprices du calendrier. Il se leva, fit quelques pas dans le salon afin de se dégourdir les jambes, et pour finir, se mit en quête de bougies. Celles des dames de la paroisse, achetées la veille sur le marché de Noël, feraient l'affaire. Il les plaça dans des soucoupes puis sur les rebords de fenêtres du salon. Il se souvint également d'un paquet de bougies blanches de ménage conservées en cas de coupure de courant. Il en préleva quatre qui allèrent décorer les fenêtres de la salle à manger. La nuit était froide mais le vent était tombé. Il craqua une allumette et alluma une à une les bougies blanches. Quelques minutes plus tard, les six bougies illuminaient ses fenêtres. Il se recula et admira leur lueur vacillante. Il prit Filou dans ses bras et s'approchant pour contempler les minuscules flammes, ses yeux émerveillés découvrirent peu à peu de multiples petites taches de lumière égayant les ténèbres. Aussi loin que son regard pouvait se poser, de minuscules lumignons éclairaient la nuit de leurs flammèches éphémères. De-ci, de-là, la ville s'unissait dans un seul et même éclat. Abel ferma les yeux et murmura « merci. » Un coup de langue précis vint prélever au bord de sa paupière la goutte salée qui s'y était formée.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre