éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Le Croc-givre
Ajouter ce livre à mes favoris
 
Guillaume Lebrin
 
Présentation
On raconte une légende dans les Ullgards : celle du Croc givre. On dit souvent à un enfant qui fait une bétise : " Tu verras ! si tu n'es pas sage c'est le Croc-givre qui viendra te chercher !". Cela est sensé effrayer assez longtemps les marmots turbulents jusqu'àce qu'ils deviennent maîtres d'eux mêmes. Bien sûr beaucoup de ces personnes devenues adultes pensent que c'était un conte inventé pour les remettre dans le droit chemin, mais il n'en est rien" Cette légende s'est construite sur une histoire fort ancienne mais bien réelle, qui met en scène une jeune fille du nom d'Imiandé.
Extrait du livre
D'abord ce fut impossible de voir. Puis, des crapauds à la bave phosphorescente permirent à Imiandé de suivre l'oiseau dans la caverne. C'était un désert de couloirs tortueux. Le Croc-givre à première vue n'était pas là à vrai dire, la jeune fille ne tenait pas à le croiser. " Tant mieux se dit-elle in petto " Elle désirait trouver le garçon et puis retourner à son travail le plus vite possible. " Ce palais n'est finalement qu'une grotte aménagée en demeure sinistre " jugea-t-elle. Des rats couraient ça et là dans une farandole improbable, et les gouttes tombant du plafond rythmaient en une succession de "plic" et de "ploc" humides les pas de notre fileuse dans des flaques de boue puante. Mais, passés ces labyrinthiques couloirs moussus, les quartiers de l'hôte se révélèrent plus conformes à l'idée qu'Imiandé se faisait d'un palais. Tapissé de pourpre, dallé de marbre, ce décor contrastait tant avec les couloirs précédents qu'Imiandé en fut subjuguée elle-même. Ce n'était plus des crapauds qui la guidaient. Ici des flambeaux crépitant dans leur reposoirs, tels des gardes muets coiffés de flammes paraissaient lui indiquer le chemin à suivre. La corneille qui la précèdait lui dit : -Nous y voilà ! mon frère à présent n'est plus très loin, en bas dans les geôles, mais pour y arriver nous devrons prendre un escalier-vivant, et il est dit-on, à peine moins cruel que le Thorn. Les deux intruses débouchèrent dans une salle haute et claire. Des bannières chatoyantes pendaient au plafond. De lin et de damas elles clamaient l'honneur et le courage chevaleresque d'une époque reculée. Cette salle des gardes était étrangement déserte. Mais Imiandé perçut des voix au loin étouffées et atténuées par les méandres incongrus des couloirs. -Vite ! lui cria le corbeau ! à droite ! les gardes reviennent! pressons ! Ce couloir n'était pas éclairé et une exhalaison terrible assaillit l'odorat d'Imiandé. Ce couloir empestait la pourriture, et les froids ténèbres. S'y engouffrant la fille et l'oiseau se retrouvèrent devant une grille de cachot. La noirceur abyssale qu'elles aperçurent derrière avait de quoi effrayer. Hésitant quelques secondes Imiandé entendit la corneille siffler : -Allez descends , c'est ici l'escalier des catacombes ! Vite j'entends les gardes ! Elles essayèrent en descendant de faire le moins de bruit possible, mais impossible ! Les lattes de bois bringuebalantes craquaient à chacune de leurs tentatives. -Ne veux-tu point arrêter ? dit Imiandé en s'adressant à l'escalier. Celui qu'elle pensait être un monstre à la solde du Thorn leur répliqua en craquant et en grinçant d'une voix d'outre-tombe : -Hmmmm, crac, savez-vous qui je suis ? Elles ne répondirent rien de peur de faire une erreur. - Je suis le frère du Croc givre.
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre