éditeur
Editeur de livres
             publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, comment éditer - publier son livre
Librairie
Fiche Livre
Mémoires d'un voyeur
Ajouter ce livre à mes favoris
 
David Forthite
 
Présentation
Plutôt timide et réservé de nature, David était encore puceau quand il a atteint la majorité. Pourtant, en quelques mois, il va faire deux rencontres qui vont avoir une influence décisive sur le cours de sa vie. Tout d'abord Anne, une de ses tantes, qui pendant les vacances qu'il va passer chez elle, va lui faire découvrir ses penchants pour le voyeurisme et l'exhibitionnisme. Puis Jackie, sa voisine de palier, de plus de dix ans son aînée, qui va devenir son initiatrice en amour. Malgré leur différence d'âge, David et Jackie vont tomber amoureux l'un de l'autre, et vivre ensemble des aventures sexuelles extraordinaires.
Extrait du livre
« Entre, David. Je sais que tu es là. » Je suis muet d'horreur, pétrifié par un mélange de peur et de honte ! « Viens vite ou je vais te chercher ! » Cette fois le ton est beaucoup plus sec, plus sévère, et je n'ose faire autrement que lui obéir. Rouge de honte, tremblant de la tête aux pieds, je pousse la porte et entre dans sa chambre, le regard rivé au sol. Jamais je n'ai été aussi mal à l'aise de ma vie. « Alors comme ça, on se rince l'œil en m'épiant dans mon intimité. Il ne faut surtout pas te gêner ! J'espère au moins que tu y as pris du plaisir, espèce de sale petit porc ! – ... – Mais oui, je vois sur ce short des traces qui te trahissent. Et tu bandes encore, en plus ! Mais tu es un véritable obsédé ! » Je ne sais plus où me mettre. Je suis d'autant plus traumatisé que j'ai cru, pendant un court instant, qu'avec ce qu'elle m'avait dit ce matin elle ne m'en voudrait pas trop de l'avoir épiée dans son plaisir. Or, elle semble particulièrement furieuse. Face à son regard inquisiteur et furieux, je mets instinctivement mes mains sur mon membre tendant l'étoffe du short pour le cacher, n'osant toujours pas la regarder en face. « Retire tes mains immédiatement ! Tu ne crois pas pouvoir me cacher ton érection alors que tu t'es rincé l'œil en me regardant me masturber. A mon tour maintenant de me rincer l'œil. Retire tes mains, j'ai dit ! ». Le ton brusquement vient de changer, me faisant sursauter. Elle crie comme une hystérique, d'une voix très sèche et très autoritaire. Tremblant comme une feuille, je retire lentement mes mains. « Enfin ! Maintenant enlève ton short gluant de foutre et essuie-toi avec. » Le ton n'a pas changé, et je fais ce qu'elle me demande comme un automate. Je me sens encore plus honteux quand j'exhibe à sa vue mon pieu tendu au gland violacé encore gluant de sperme. « Oh ! Mais monsieur est bien monté avec ça, quelle belle queue ! Et tu voulais me cacher ce bel engin ? » Ses paroles soudain crues ne font qu'accentuer mon sentiment de honte et de gêne. Je voudrais m'enfuir en courant de cette pièce, mais reste pétrifié et tremblant. « Maintenant approche. » Elle m'a fait signe de venir au bord du lit, et je suis tellement tétanisé par la peur que j'ai du mal à m'avancer. Je me demande ce qu'elle a l'intention de faire. Tandis que je m'approche, elle repousse son drap et se met assise au bord du lit, ses pieds reposant sur le sol, les jambes écartées. « A genoux ! » Interloqué, je la regarde pour la première fois droit dans les yeux, en me demandant si j'ai bien entendu. « A genoux, j'ai dit, ou sinon... ». La menace en suspens ne présage rien de bon, et je préfère lui obéir rapidement, m'agenouillant entre ses jambes. « Alors, petit salaud ! Ça te fait jouir de me regarder me caresser et me défoncer la chatte, hein ? Et bien tu vas être servi ! » Avant que j'aie eu le temps de réaliser ce que ses paroles signifient, je vois sa main droite plonger vers sa chatte et, sous mes yeux écarquillés, se mettre à caresser doucement sa fente de haut en bas en écartant les grandes lèvres encore luisantes sur son passage. « Tu aimes ça, hein ? Ça t'excite de me voir me branler sous ton regard de sale petit porc. Mais oui, ta respiration s'accélère déjà. »
Les avis des lecteurs
Donnez votre avis

éditeur, publier un livre, éditer un livre, éditions en ligne, éditeur en ligne, se faire publier, se faire éditer, publier son livre